Rechercher

Les EAU invitent Ben Gvir à une réception à Tel Aviv malgré leur mise en garde

Le ministre des Affaires étrangères émirati avait dit à Netanyahu que la présence de l'extrémiste et de Smotrich au gouvernement pourrait nuire aux liens entre les deux pays

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Itamar Ben Gvir, député d'Otzma Yehudit, sur les lieux d'une explosion à Jérusalem, le 23 novembre 2022. (Crédit : Yonathan Sindel/Flash90)
Itamar Ben Gvir, député d'Otzma Yehudit, sur les lieux d'une explosion à Jérusalem, le 23 novembre 2022. (Crédit : Yonathan Sindel/Flash90)

Le chef d’Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, figure controversée de l’extrême droite, a été invité à la réception de la fête nationale des Émirats arabes unis jeudi soir à Tel Aviv, a indiqué son bureau au Times of Israel.

L’éventuel futur ministre de la Sécurité nationale aimerait y assister, a déclaré son porte-parole, mais sa décision dépendra de son emploi du temps.

L’événement officiel dans la grande salle de bal du Hilton est organisé par l’ambassadeur des EAU, Mohamed Al Khaja.

Ben Gvir a signé un accord vendredi pour entrer dans le gouvernement du futur Premier ministre Benjamin Netanyahu et de son parti, le Likud, et devenir le chef du tout nouveau ministère de la Sécurité nationale, dont le portefeuille comprendra la supervision de la police et des résidents israéliens en Cisjordanie.

Ben Gvir est un disciple du défunt rabbin extrémiste Meir Kahane et il a longtemps accroché sur son mur une photo de l’auteur du massacre du Tombeau des Patriarches de 1994.

Comme le défunt Kahane, Ben Gvir a été condamné pour terrorisme, bien qu’il insiste sur le fait qu’il se soit modéré ces dernières années et qu’il n’a pas les mêmes convictions que le fondateur du parti Kach, interdit pour terrorisme.

L’ambassadeur des EAU en Israël, Mohamed al Khajah, lors de la cérémonie d’ouverture de l’ambassade des Émirats arabes unis à Tel Aviv, le 14 juillet 2021. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Ben Gvir a été condamné pour incitation au racisme en 2007 pour avoir tenu une pancarte lors d’une manifestation sur laquelle on pouvait lire : « Expulsez l’ennemi arabe ».

Avant les élections, le ministre des Affaires étrangères des EAU Abdullah bin Zayed a mis en garde le leader de l’opposition Netanyahu contre l’inclusion de Ben Gvir et de son partenaire politique Bezalel Smotrich dans son gouvernement, a déclaré au Times of Israel un haut fonctionnaire familier de la question.

Le message a été transmis pendant un entretien entre les deux hommes qui a eu lieu le mois dernier alors que bin Zayed se trouvait au sein de l’État juif, a confié ce responsable mercredi, confirmant ainsi une information révélée par le site Axios.

Bin Zayed a prévenu que l’inclusion de législateurs extrémistes dans le gouvernement de Netanyahu risquait de mettre en péril les liens avec les EAU ainsi que les accords d’Abraham de manière plus générale, a déclaré le fonctionnaire.

Dans le but d’améliorer ses chances de revenir au pouvoir avant les élections, le leader du Likud a orchestré un accord de fusion qui a assuré l’entrée du parti extrémiste Otzma Yehudit de Ben Gvir à la Knesset.

Le ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid, à droite, accueille son homologue émirati Sheikh Abdullah bin Zayed al-Nahyan lors du Sommet du Neguev à Sde Boker, dans le sud d’Israël, le 27 mars 2022. (Crédit : Jack Guez/ AFP)

Israël et les Émirats arabes unis ont normalisé leurs liens en 2020, sous le précédent gouvernement de Netanyahu, dans le cadre des Accords d’Abraham négociés sous l’égide des États-Unis, qui ont également établi des relations diplomatiques entre l’État juif et Bahreïn. L’accord a ouvert la voie à la reprsie des liens diplomatiques avec le Maroc quelques mois plus tard.

Les liens entre Israël et les Émirats arabes unis se sont développés depuis la signature des accords d’Abraham. Des milliers de touristes israéliens ont visité l’État du Golfe et les deux pays se soutiennent mutuellement, sur les plans diplomatique et sécuritaire. Le commerce entre les EAU et Israël devrait atteindre plus de 2 milliards de dollars en 2022, soit une nette augmentation par rapport aux 1,2 milliard de dollars de l’année dernière.

Carrie Keller-Lynn et Jacob Magid ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.