Rechercher

Les espoirs de l’Eurovision anéantis : Israël échoue en demi-finale

Michael Ben David n'est pas parvenu à impressionner les juges et votants avec son interprétation de "I.M.", privant Israël de la finale pour la première fois depuis 2014

Le chanteur Michael Ben David, candidat d'Israël, se produit lors de la deuxième demi-finale du concours Eurovision de la Chanson 2022, le 12 mai 2022 au Pala Alpitour de Turin. (Crédit : Marco Bertorello / AFP)
Le chanteur Michael Ben David, candidat d'Israël, se produit lors de la deuxième demi-finale du concours Eurovision de la Chanson 2022, le 12 mai 2022 au Pala Alpitour de Turin. (Crédit : Marco Bertorello / AFP)

Jeudi soir, Israël a échoué en demi-finale de l’Eurovision à Turin (Italie). C’est la première fois depuis 2014 que le pays ne se qualifie pas pour la finale, diffusée samedi.

L’interprétation par Michael Ben David de sa chanson « I.M. » n’a pas réussi à recueillir suffisamment de suffrages pour le placer dans le top 10 des qualifiés, mettant fin à six années de présence israélienne à la finale de l’Eurovision.

« Merci beaucoup, aimez-vous, soyez fier de ce que vous êtes », a dit Ben David, 25 ans, en terminant sa chanson sur scène jeudi soir.

« I.M. », titre pop optimiste sur l’autonomisation, a été écrit par Chen Aharoni, Lidor Saadia et Asi Tal.

La Belgique, la République tchèque, l’Azerbaïdjan, la Pologne, la Finlande, l’Estonie, l’Australie, la Suède, la Roumanie et la Serbie se sont qualifiées pour la finale à la suite du vote des juges et du public.

Ils affronteront les candidats qualifiés lors de la première demi-finale mardi dernier, ainsi que les « cinq grands » pays qualifiés automatiquement chaque année.

Michael Ben David, candidat d’Israël, interprète « I.M. » lors de la deuxième demi-finale du concours Eurovision de la Chanson à Turin, en Italie, le 12 mai 2022. (Crédit : AP Photo/Luca Bruno)

« J’ai une chance folle », a déclaré Ben David, originaire d’Ashkelon, à ses abonnés sur Instagram juste avant la demi-finale en direct. « C’est la performance la plus importante de ma vie et j’espère que vous serez fiers de moi… On y va ! »

Juste avant que les animateurs n’annoncent le début du scrutin, Ben David a déambulé parmi eux, embrassant l’un d’entre eux sans son consentement à la vue des caméras.

La diffusion des images sur les réseaux sociaux ne lui a pas fait du bien.

Ben David quitte pourtant Turin sur une bonne nouvelle : mercredi, il s’est fiancé à son petit ami de longue date, l’acteur Roee Ram.

L’orchestre ukrainien Kalush, avec sa chanson « Stefania », devrait remporter le premier prix, porté par la vague de sympathie née de l’invasion russe.

L’Union européenne de radio-télévision, qui organise le concours, a annoncé fin février que la Russie serait exclue de la compétition à la suite de son invasion de l’Ukraine.

Au-delà de l’Ukraine, le Britannique Sam Ryder a de bonnes chances de décrocher une bonne place samedi soir, après plusieurs années de résultats décevants pour le Royaume-Uni. Ce dernier a terminé à la dernière place des deux derniers concours, ne recevant même aucun point de la part des membres du jury et du vote téléphonique à Rotterdam (aux Pays-Bas), l’an dernier.

Le chanteur Achille Lauro, candidat de Saint-Marin, se produit lors de la deuxième demi-finale du concours Eurovision de la Chanson 2022, le 12 mai 2022 au Pala Alpitour de Turin. (Crédit : Marco Bertorello / AFP)

Ben David avait été sélectionné pour l’Eurovision 2022 à l’issue de sa participation au concours « The X-Factor ». Les six dernières années, le candidat avait été choisi parmi les participants à l’émission rivale « Hakochav Haba (Rising Star) ».

Après s’être produit lors de la répétition générale mercredi soir – au cours de laquelle les membres du jury decident du nombre de points qu’ils vont attribuer – Ben David avait exprimé sa gratitude sur les réseaux sociaux.

« Merci pour les cadeaux que Dieu m’a accordés », a-t-il écrit sur Instagram : « Des fiançailles, une apparition à l’Eurovision et l’amour de mon pays. »

Israël a remporté le Concours Eurovision de la chanson à quatre reprises depuis sa création, en 1973. En 1978 d’abord, avec « A-Ba-Ni-Bi », puis un an plus tard avec « Hallelujah », à nouveau en 1998 avec « Diva » et plus récemment en 2018 avec « Toy ». Le concours de 2020 a été annulé en raison de la pandémie de coronavirus.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...