Les forces de sécurité commencent à évacuer l’unique famille d’un avant-poste
Rechercher

Les forces de sécurité commencent à évacuer l’unique famille d’un avant-poste

La police des frontières a indiqué qu'un seul logement a été démoli à Geulat Zion, un avant-poste rasé et reconstruit près d'une douzaine de fois depuis sa création en 2011

Illustration : des troupes israéliennes en poste pendant la démolition d'une structure palestinienne dans le quartier de Beit Hanina de Jérusalem Est, le 24 novembre 2011. Illustration. (Crédit : Issam Rimawi/Flash90)
Illustration : des troupes israéliennes en poste pendant la démolition d'une structure palestinienne dans le quartier de Beit Hanina de Jérusalem Est, le 24 novembre 2011. Illustration. (Crédit : Issam Rimawi/Flash90)

Les forces de sécurité ont commencé lundi à évacuer un avant-poste illégal près de l’implantation de Shiloh, qui a été rasé et reconstruit environ une douzaine de fois depuis sa création en 2011.

Un porte-parole de la police des frontières a déclaré au Times of Israël que les forces de sécurité démolissaient une maison de fortune isolée qui se trouvait sur cette colline de Cisjordanie.

Une seule famille vivait à Geulat Tzion de façon permanente, mais elle accueillait fréquemment des jeunes des avant-postes voisins qui les aidaient dans leurs travaux agricoles au sommet de la colline.

La semaine dernière, les habitants ont posté une vidéo sur YouTube appelant ceux qui étaient « intéressés à faire passer le peuplement au niveau supérieur » à se joindre à eux afin de travailler la terre sur les collines de Cisjordanie.

L’avant-poste était autrefois plus grand, abritant plusieurs familles ainsi qu’une yeshiva, mais les démolitions à répétition – souvent accompagnées d’affrontements avec les soldats – semblent avoir été dissuasives.

Geulat Tzion est située sur une colline adjacente aux terrains de construction de l’implantation d’Amichai destinés aux évacués de l’avant-poste illégal d’Amona, qui a été rasé en février dernier.

En novembre, la police a arrêté quatre membres de la famille vivant à Geulat Tzion après qu’ils ont empêché les camions de construction d’entrer dans la zone pour la troisième fois en une semaine. La famille prétend que la route d’accès à Amichai traverse Geulat Tzion sans leur consentement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...