Les incidents antisémites augmentent à Berlin malgré les confinements
Rechercher

Les incidents antisémites augmentent à Berlin malgré les confinements

Les agressions physiques ont cependant diminué, alors que les actes de vandalisme ont augmenté

Illustration. (Crédit : CC BY-SA Beny Shlevich/Flickr).
Illustration. (Crédit : CC BY-SA Beny Shlevich/Flickr).

Le nombre d’incidents antisémites documentés l’année dernière à Berlin a augmenté de 13 %, malgré les multiples confinements de la ville contre la COVID-19 qui ont forcé les gens à rester chez eux.

Le Centre de recherche et d’information sur l’antisémitisme (RIAS) de Berlin a enregistré 1 004 incidents antisémites dans la capitale allemande l’année dernière, 118 de plus qu’en 2019, écrit RIAS dans un rapport publié cette semaine.

RIAS a pu déterminer un mobile dans 49 % des cas enregistrés en 2020. Sur cette part, 27 % peuvent être imputés à l’extrême droite. Près de 9 % de ces incidents ont été classés comme émanant de théories du complot. Les incidents relevant de l’islamisme ou de l’anti-israélisme représentent plus de 7 % des cas, et 3 % sont classés comme « politiques », a écrit RIAS.

Parmi les incidents enregistrés par RIAS, 17 sont des agressions physiques, contre 33 enregistrés en 2019. Mais le nombre de cas de vandalisme antisémite est passé de 28 en 2019 à 43 l’année dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...