Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

Les premières poules au monde à ne pondre que des œufs de femelles en Israël

Une percée spectaculaire pourrait permettre d'éviter la destruction de 7 milliards de poussins mâles non-désirés dans le monde chaque année

Sue Surkes est la journaliste spécialisée dans l'environnement du Times of Israel.

Des œufs "Golda" contenant des embryons de poulets femelles. (Crédit : Ori Peretz)
Des œufs "Golda" contenant des embryons de poulets femelles. (Crédit : Ori Peretz)

Dans une percée spectaculaire qui pourrait permettre d’éviter la destruction de 7 milliards de poussins mâles non-désirés dans le monde chaque année, un groupe de poules israéliennes, toutes baptisées « Golda », sont devenues les premières au monde à pondre des œufs qui ne produisent que des femelles.

Cette technologie est en cours de développement depuis sept ans. L’expert en embryologie, Yuval Cinnamon, a dirigé une équipe du centre Volcani de l’Organisation israélienne de recherche agricole, en partenariat avec Poultry by Huminn, une société qui fournit des solutions technologiques à l’industrie avicole.

Les coqs sont porteurs du chromosome Z, tandis que les poules sont porteuses du chromosome Z pour les mâles et du chromosome W pour les femelles. L’accouplement de deux Z entraîne la naissance d’un poussin mâle. Si la mère fournit le chromosome W au Z du père, un poussin femelle naîtra. L’équipe de recherche a découvert un moyen de modifier génétiquement le chromosome Z de la poule afin que les œufs portant des embryons mâles cessent de se développer à un stade précoce et n’éclosent pas.

Cette découverte pourrait empêcher l’éclosion et l’élimination des poussins mâles par des méthodes peu recommandables allant de la suffocation au gazage en passant par le broyage des œufs encore vivants.

Cinnamon a expliqué mardi au Times of Israel que l’Union européenne a déjà confirmé que les poules et les œufs destinés à être mangés peuvent être commercialisés sans changement de réglementation. Il a ajouté que la FDA américaine est en train d’évaluer la recherche et qu’il espère qu’elle, ainsi que le ministère israélien de l’Agriculture, approuveront également cette nouvelle technologie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.