Les recommandations policières reportées dans le dossier Netanyahu – médias
Rechercher

Les recommandations policières reportées dans le dossier Netanyahu – médias

Les policiers travaillent actuellement sur les synthèses des deux affaires de corruption impliquant le Premier ministre

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant à la réunion hebdomadaire du cabinet dans ses bureaux de Jérusalem, le 1er octobre 2017. (Crédit : Sebastian Scheiner/Pool/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant à la réunion hebdomadaire du cabinet dans ses bureaux de Jérusalem, le 1er octobre 2017. (Crédit : Sebastian Scheiner/Pool/AFP)

Les recommandations policières dans deux affaires de corruption contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu seront reportées pendant encore trois semaines alors que les enquêteurs décident actuellement quelles accusations lancer contre lui, a fait savoir jeudi la chaîne Hadashot.

La semaine dernière, la chaîne avait indiqué que les recommandations seraient soumises au procureur de l’Etat au cours des deux prochaines semaines.

La police a confirmé au Times of Israel avoir terminé les deux enquêtes et travailler dorénavant sur leurs synthèses.

Netanyahu est soupçonné dans deux enquêtes pour corruption, connues comme l’Affaire 1000 et l’Affaire 2000.

Dans la première, Netanyahu et son épouse Sara sont soupçonnés d’avoir reçu des cadeaux illégitimes de la part de bienfaiteurs milliardaires et de manière plus notable des milliers de shekels de cigares et de champagne de la part du producteur de Hollywood Arnon Milchan, né en Israël.

L’Affaire 2000 implique un accord de compromis illicite entre Netanyahu et le propriétaire du journal Yedioth Ahronoth, Arnon Mozes, qui aurait vu le Premier ministre réduire la circulation d’un quotidien rival, Israel Hayom, propriété de Sheldon Adelson, en échange d’une couverture plus favorable de la part du Yedioth.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...