Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Diplomate arabe : Le refus répété d’Israël d’envoyer une équipe de négociation a nui aux négociations sur les otages

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le refus répété d’Israël d’envoyer une équipe de négociation rencontrer des médiateurs a entravé les efforts visant à conclure un accord sur les otages, a déclaré un diplomate arabe au Times of Israel.

Les médiateurs voulaient qu’Israël envoie une délégation au Caire pendant le week-end alors que le chef de la CIA, Bill Burns, était présent et que les médiateurs se préparaient à la réponse officielle du Hamas à la dernière proposition, a déclaré le diplomate, affirmant que l’absence d’Israël avait conduit à son exclusion de la boucle des négociations.

Selon le site d’information Axios, les responsables israéliens s’attendaient à ce que Burns les informe des développements du week-end et ont estimé que le chef de la CIA avait échoué à faire cela.

Suite à la réponse du Hamas lundi, Israël a envoyé une équipe de négociation de niveau inférieur au Caire, tandis que les responsables de Jérusalem ont supposé que la dernière proposition du groupe terroriste ramenait les parties à la case départ.

Le diplomate arabe s’adressant au Times of Israel a déclaré que le week-end dernier n’était pas la première occasion lors de laquelle Israël refusait d’envoyer une équipe de négociation rencontrer des médiateurs au Caire ou à Doha, ce qui, selon lui, a ralenti les négociations.

Alors qu’Israël a déclaré qu’il n’envoyait des négociateurs que lorsque le Hamas montrait un réel intérêt pour parvenir à un compromis, le diplomate a affirmé que la politique de Jérusalem était « politiquement motivée ».

Il a refusé de donner plus de détails mais n’a pas nié la suggestion selon laquelle le Premier ministre Benjamin Netanyahu aurait refusé d’envoyer des équipes de négociation en raison de la pression de ses partenaires de la coalition d’extrême droite qui souhaitent qu’il adopte une position plus dure dans les pourparlers. D’autres ministres du cabinet de guerre, dont Benny Gantz et son adjoint Gadi Eizenkot, ont soutenu qu’Israël devrait toujours montrer sa volonté de mener des négociations, tout en s’en tenant à ses principes directeurs une fois que l’équipe de négociation participe aux débats.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.