Kobi Shabtai envoie des renforts à Lod et dans d’autres villes après les émeutes
Rechercher

Kobi Shabtai envoie des renforts à Lod et dans d’autres villes après les émeutes

Une voiture incendiée par des résidents arabes pendant des émeutes et des affrontements entre résidents arabes et juifs à Lod, dans le centre d'Israël, le 12 décembre 2021. (Crédit : Yossi Aloni/FLASH90)
Une voiture incendiée par des résidents arabes pendant des émeutes et des affrontements entre résidents arabes et juifs à Lod, dans le centre d'Israël, le 12 décembre 2021. (Crédit : Yossi Aloni/FLASH90)

Le chef de police Kobi Shabtai a ordonné un renforcement « significatif » de la présence policière dans la ville de Lod et dans un certain nombre d’autres endroits après que le ministre de la Sécurité publique Amir Ohana a déclaré l’état d’urgence.

Cet ordre intervient après que d’intenses émeutes arabes ont éclaté à Lod mardi soir. Trois synagogues et de nombreux magasins auraient été incendiés, ainsi que des dizaines de voitures.

« Nous assistons à une situation que nous n’avons jamais vue auparavant dans les villes mixtes et cela se traduit par une violence sévère sur fond de nationalisme, des atteintes aux symboles religieux et aussi des tentatives d’atteinte aux policiers et d’obstruction des grandes artères », a déclaré Shabtai. « La police israélienne est actuellement confrontée à une série de missions nationales et nous allons remplir nos fonctions et rétablir l’ordre. »

Selon le communiqué de la police, la déclaration de l’état d’urgence leur donne « une plus grande liberté d’action. »

La violence arabe a éclaté dans de nombreuses autres villes d’Israël parallèlement aux rapports d’attaques juives, notamment à Lod, où un cimetière musulman a été incendié.

Des attaques ont été signalées contre des maisons juives à Ramle, où des voitures ont également été caillassées. À Akko, un restaurant et un hôtel ont été incendiés, blessant gravement un homme de 56 ans hospitalisé à Assaf Harofeh.

C’est vous qui le dites...