Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

La vie de certains otages à Gaza est en danger, dit le Forum pour les otages au cabinet de guerre

Des personnes rassemblées avec des ballons jaunes appelant à la libération des Israéliens enlevés par les terroristes du Hamas à Gaza, au village d'artistes d'Aniam, sur le plateau du Golan, le 1er décembre 2023. (Crédit : Michael Giladi/Flash90)
Des personnes rassemblées avec des ballons jaunes appelant à la libération des Israéliens enlevés par les terroristes du Hamas à Gaza, au village d'artistes d'Aniam, sur le plateau du Golan, le 1er décembre 2023. (Crédit : Michael Giladi/Flash90)

La vie de certains otages à Gaza est en grand danger, a écrit le Forum des proches d’otages et de personnes disparues dans une lettre adressée au cabinet de guerre.

« Nous avons des renseignements fiables selon lesquels l’état de santé de certains otages se serait détérioré au point que leur vie serait maintenant en danger immédiat », peut-on lire dans cette lettre. « Nous vous demandons d’agir de toute urgence, avec initiative et inventivité, pour parvenir à un accord en vue de la libération immédiate de tous les otages. »

La lettre, qui comprend le témoignage du professeur Hagai Levine, chef de l’équipe médicale du Forum, indique qu’au moins un tiers des otages de Gaza souffrent de problèmes de santé qui nécessitent un traitement médical régulier.

Sans soins, certains d’entre eux risquent de mourir ou de souffrir de séquelles irréversibles, explique la lettre.

Par ailleurs, nombre d’entre eux ont été blessés lors de leur enlèvement – par balle, avec des membres perdus ou des blessures par éclats de balle. Si ces blessures ne sont pas traitées, elles peuvent mettre leur vie en danger ou occasionner complications et handicaps sans parler des souffrances.

Les otages sont également soumis à la torture, physique et/ou mentale, et privés d’une nourriture adaptée.

Une réunion très tendue s’est tenue, hier, entre d’ex-otages récemment libérés et des proches d’otage encore à Gaza, et le Premier ministre Benjamin Netanyahu et les autres membres du cabinet de guerre.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.