Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

Le président de la Knesset annule sa rencontre avec Guterres qui a critiqué Israël

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'exprimant lors d'une conférence de presse, au siège de l'ONU, à New York, le 8 février 2024. (Crédit : Angela Weiss/AFP)
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'exprimant lors d'une conférence de presse, au siège de l'ONU, à New York, le 8 février 2024. (Crédit : Angela Weiss/AFP)

Le président de la Knesset, Amir Ohana, a annoncé qu’il avait décidé d’annuler la réunion qu’il devait tenir aujourd’hui à New York avec le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, à la suite de propos tenus par ce dernier la nuit dernière, selon lesquels Israël ne respectait pas le droit international dans sa conduite de la guerre qu’il mène contre le Hamas dans la bande de Gaza.

« Cette annulation ne vient pas du néant. J’avais l’intention d’essayer de le convaincre, mais il a de nouveau appelé hier l’État d’Israël à cesser les combats, et l’a critiqué malgré le fait ‘que le Hamas utilise des boucliers humains' », a indiqué Ohana dans un communiqué.

Guterres a rappelé hier qu’Israël avait toujours l’obligation, en vertu du droit international, de ne pas blesser les civils, même si le Hamas les utilisait comme boucliers humains, une pratique que le chef de l’ONU a également condamnée.

Ohana a affirmé que Guterres était une « cause perdue » et qu’il devait respecter ses « lignes rouges ».

« Je ne blanchirai pas Guterres », a affirmé Ohana.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.