Liberman juge la gestion de l’épidémie par Netanyahu politiquement motivée
Rechercher

Liberman juge la gestion de l’épidémie par Netanyahu politiquement motivée

Le chef du parti Yisrael Beytenu, Avidgor Liberman, a critiqué mercredi la façon dont le Premier ministre Benjamin Netanyahu gère la pandémie de coronavirus, affirmant que ses mesures draconiennes font plus de mal que de bien et sont motivées par des considérations politiques.

M. Liberman a ainsi cité un biochimiste lauréat du prix Nobel – Michael Levit – qui a déclaré plus tôt dans la journée qu’il ne pensait pas qu’un grand nombre de personnes mourraient du virus en Israël, ainsi que des estimations selon lesquelles la réponse du gouvernement à la pandémie coûterait au pays entre 2,75 et 6,6 milliards de shekels par mois.

« D’après ce que j’ai compris, les dégâts économiques causés à Israël par Netanyahu et le traitement du coronavirus par son gouvernement seront mortels. Son entêtement à baser sa réponse uniquement sur des évaluations apocalyptiques est censé le servir dans sa lutte pour s’attirer l’attention publique plutôt que dans la lutte contre le corona », dit Liberman.

Le leader d’Yisrael Beytenu accuse son rival du Likud d’essayer de « faire taire toute protestation politique et publique » afin d’éviter d’être jugé pour les trois mises en examen dont il fait l’objet « même si cela se fait au prix de graves dommages pour l’économie israélienne et d’un chômage de masse ».

Avidgor Liberman, le président d’Yisrael Beytenu, s’exprime lors d’un meeting du parti à Neve Ilan, à l’ouest de Jérusalem, le 22 septembre 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)
C’est vous qui le dites...