Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

Otages: la Thaïlande a négocié avec le Hamas en Iran

Cette photo diffusée par le ministère thaïlandais des Affaires étrangères le 20 octobre 2023 montre les cercueils des travailleurs thaïlandais tués dans l'assaut du Hamas lors d'une cérémonie à laquelle assistent l'ambassadeur de Thaïlande en Israël Pannabha Chandraramya (R) et des officiels sur le tarmac de l'aéroport Ben-Gurion à Tel-Aviv le 19 octobre 2023, avant d'être rapatriés à Bangkok. (Crédit : Handout / THAILAND'S MINISTRY OF FOREIGN AFFAIRS / AFP)
Cette photo diffusée par le ministère thaïlandais des Affaires étrangères le 20 octobre 2023 montre les cercueils des travailleurs thaïlandais tués dans l'assaut du Hamas lors d'une cérémonie à laquelle assistent l'ambassadeur de Thaïlande en Israël Pannabha Chandraramya (R) et des officiels sur le tarmac de l'aéroport Ben-Gurion à Tel-Aviv le 19 octobre 2023, avant d'être rapatriés à Bangkok. (Crédit : Handout / THAILAND'S MINISTRY OF FOREIGN AFFAIRS / AFP)

Une délégation de Bangkok a rencontré des dirigeants du Hamas en Iran au sujet des 22 Thaïlandais pris en otage par le groupe terroriste islamiste qui attend le « bon moment » pour les libérer, a déclaré un des négociateurs.

« Ils m’ont assuré qu’ils prenaient soin d’eux, mais ils ne m’ont pas parlé d’une date de libération. Ils attendent le bon moment », a indiqué mercredi aux journalistes Areepen Uttarasin, interrogé sur la réunion qui a eu lieu le 26 octobre dernier à Téhéran.

M. Uttarasin mène le groupe de trois négociateurs, tous issus de la large communauté musulmane de Thaïlande, désignés par le président de l’Assemblée nationale Wan Muhamad Noor Matha.

« Ils ont pris en compte nos inquiétudes parce qu’ils savent que la Thaïlande a fait montre de gentillesse vis-à-vis de la communauté musulmane. Ils respectent la Thaïlande », a-t-il insisté.

Au moins 240 otages sont toujours aux mains du Hamas depuis leur enlèvement le 7 octobre, lors de l’attaque perpétrée par le groupe terroriste islamiste dans le sud d’Israël, selon les autorités israéliennes.

Bangkok a recensé 22 otages thaïlandais, en plus des 32 autres concitoyens décédés, un bilan qui fait du royaume d’Asie du Sud-Est l’un des pays les plus touchés par le conflit.

Le Premier ministre Srettha Thavisin a répété que son gouvernement œuvrait pour la libération des otages. Le ministre des Affaires étrangères s’est notamment rendu au Qatar et en Egypte durant la semaine.

M. Thavisin s’est entretenu au téléphone avec son homologue israélien Benjamin Netanyahu, tard dans la journée de mercredi.

« Il m’a dit qu’il faisait de son mieux pour apporter une aide immédiate aux otages thaïlandais », a déclaré le dirigeant.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.