Rechercher

Londres dévoile le dernier message décodé de l’Allemagne nazie

La publication des deniers messages a eu lieu à l'occasion du 75e anniversaire de V Day, le jour de la Victoire, le 8 mai

Les dernières communications du réseau "allemand Marron", de mai 1945.  (GCHQ)
Les dernières communications du réseau "allemand Marron", de mai 1945. (GCHQ)

Le Royaume-Unia a révélé les derniers messagers interceptés et décodés du réseau de communications militaires de l’Allemagne nazie à la fin de la Seconde Guerre mondiale. La publication des messages a eu lieu à l’occasion du 75ème anniversaire de VE Day, le jour de la Victoire en Europe, le 8 mai.

Les messages secrets, envoyés le 7 mai 1945, ont été interceptés à Bletchley Park, l’immeuble où les codes nazis étaient déchiffrés. Ils ont été rendus publics pour la première fois vendredi.

Le Quartier général des communications gouvernementales britanniques (GCHQ) a publié les messages, en expliquant qu’ils montraient que les déchiffreurs de Bletchley Park avaient continué à travailler jusqu’aux derniers jours du conflit. A ce moment-là, le réseau de communication « allemand marron » s’était replié dans la ville allemande de Cuxhaven sur la côte nord du pays.

« Alors que les Alliés se rapprochaient, le dernier des messagers allemands encore à son poste, le Lieutenant Kunkel, a envoyé le dernier message enregistré depuis le réseau », a indiqué le GCHQ.

Un message disait : « Les troupes britanniques sont entrées dans Cuxhaven à 1400 le 6 mai – dorénavant toutes les communications radio vont cesser – je vous souhaite bonne chance. Lt Kunkel ».

Il a été immédiatement suivi par : « Fermeture pour toujours – bonne chance – au revoir ».

Dernier message décodé en Grande-Bretagne de l’Allemagne nazie, mai 1945. (GCHQ)

Les déchiffreurs à Bletchley Park au centre de l’Angleterre sont connus pour avoir aidé à casser le code allemand de l’Enigma pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Le film oscarisé en 2014 « The Imitation Game » relate l’histoire, avec Benedict Cumberbatch comme acteur principal.

Les derniers messages décodés de l’Allemagne nazie. (GCHQ)

Tony Comer, l’historien du GCHQ, a déclaré que les transcriptions donnent « un petit aperçu des véritables gens derrière cette machine de guerre ».

« Alors que le Royaume-Uni se préparait à célébrer la fin de la guerre, et les derniers messagers militaires allemands se rendaient, le personnel à Bletchley – comme les employés de GCHQ d’aujourd’hui – ont poursuivi leur travail pour aider à protéger le pays ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.