L’ONU exprime sa préoccupation face aux violences à la frontière de Gaza
Rechercher

L’ONU exprime sa préoccupation face aux violences à la frontière de Gaza

Nickolay Mladenov a appelé les Palestiniens à ne pas mettre leurs enfants en danger lors de la prochaine « marche du retour » ce vendredi

Nickolay Mladenov, envoyé de l'ONU pour la paix au Moyen-Orient, est interviewé à la suite de la conférence de l'INSS à Tel Aviv le 30 janvier 2018. (Crédit : AFP / Jack Guez)
Nickolay Mladenov, envoyé de l'ONU pour la paix au Moyen-Orient, est interviewé à la suite de la conférence de l'INSS à Tel Aviv le 30 janvier 2018. (Crédit : AFP / Jack Guez)

L’envoyé spécial de l’ONU pour le Moyen-Orient a exprimé jeudi ses inquiétudes concernant les « préparatifs et la rhétorique » de la deuxième « marche du retour » palestinienne qui se tiendra le long de la frontière de Gaza vendredi, une semaine après des manifestations meurtrières.

« Les forces israéliennes devraient faire preuve de la plus grande retenue et les Palestiniens devraient éviter les frictions à la barrière de Gaza », a déclaré jeudi dans un communiqué Nickolay Mladenov, alors que les deux camps se préparaient à la répétition des manifestations du week-end dernier.

Vendredi dernier, plus de 30 000 Palestiniens ont manifesté le long de la frontière de Gaza, dans ce qu’Israël a décrit comme une émeute orchestrée par le groupe terroriste du Hamas, qui contrôle Gaza. Les Palestiniens ont expliqué que l’évènement se voulait être une manifestation pacifique.

Mladenov a appelé à ce que ces nouvelles manifestations puissent « se dérouler de manière pacifique ».

« Les civils, en particulier les enfants, ne doivent pas être intentionnellement mis en danger ou ciblés de quelque manière que ce soit », a-t-il ajouté.

La semaine dernière, avant la première « marche de retour » vendredi dernier, Mladenov avait émis un commentaire identique à celui de ce jeudi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...