Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

L’université Northwestern cède aux étudiants anti-Israël

"Aujourd'hui, l'université Northwestern s'est autoproclamée espace sûr pour l'antisémitisme", a tweeté le consulat d'Israël à Chicago

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des manifestants sur le campus de la Northwestern University demandent à leur école de désinvestir d'Israël à Evanston, dans l'Illinois, le 25 avril 2024. (Crédit : Scott Olson/Getty Images North America/Getty Images via AFP)
Des manifestants sur le campus de la Northwestern University demandent à leur école de désinvestir d'Israël à Evanston, dans l'Illinois, le 25 avril 2024. (Crédit : Scott Olson/Getty Images North America/Getty Images via AFP)

L’université de Northwestern, située à Evanston (juste au nord de la ville de Chicago), a conclu un accord avec des manifestants anti-Israël selon lequel ils démonteront leur « campement de solidarité avec Gaza », un des premiers accords de ce type visant à désamorcer les protestations qui ont secoué les universités à travers les États-Unis.

Les étudiants ont accepté de démonter toutes les tentes, sauf une, parmi les quelque 100 tentes érigées sur la cour de l’établissement universitaire depuis jeudi.

En échange, Northwestern a accepté de prendre plusieurs mesures pour renforcer l’engagement des étudiants dans les investissements financiers de l’école.

Les manifestants ont exigé que l’université se désinvestisse des entreprises israéliennes et cesse ses partenariats avec des institutions israéliennes.

Northwestern a également accepté de financer les frais de scolarité de cinq étudiants palestiniens et d’engager deux professeurs palestiniens invités, en plus de fournir un espace temporaire sur le campus à des étudiants musulmans et du Moyen-Orient jusqu’à la fin des travaux de rénovation de leur maison.

Les groupes juifs et pro-israéliens ont critiqué l’accord.

« Aujourd’hui, l’université Northwestern s’est autoproclamée espace sûr pour l’antisémitisme », a tweeté le consulat d’Israël à Chicago. « Nous sommes consternés par la décision de Northwestern de tourner le dos aux étudiants juifs et israéliens qui ont été la cible de harcèlement haineux et d’intimidation. Cette décision récompense les agresseurs pro-terroristes, anti-Israël et anti-américains sur le campus. »

Les manifestants ont été entendus scandant des appels à l’intifada et à la destruction d’Israël. Ils ont également accusé le président de l’université de tuer des enfants à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.