Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

Meurtre de la présidente d’une synagogue de Detroit: pas de preuve d’antisémitisme

Le chef de la police locale n'a pas donné de précisions mais il a écarté une motivation antisémite dans le meurtre de Mme Woll, membre d'une organisation visant à tisser des liens entre de Juifs et musulmans

Samantha Woll, présidente du conseil d'administration de la synagogue Isaac Agree Downtown Synagogue à Detroit. (Crédit : Facebook)
Samantha Woll, présidente du conseil d'administration de la synagogue Isaac Agree Downtown Synagogue à Detroit. (Crédit : Facebook)

La police de Detroit qui enquête sur le meurtre de la présidente d’une synagogue progressiste, dans le nord des Etats-Unis, a déclaré dimanche qu' »aucune preuve suggérant que ce crime était motivé par l’antisémitisme » n’était apparue lors de ses investigations.

La police de la grande ville de Detroit, où Samantha Woll, 40 ans, a été retrouvée morte poignardée samedi, interroge « des individus avec des informations susceptibles de faire avancer l’enquête », a déclaré son chef James White dans un communiqué.

Il n’a pas donné de précisions mais il a écarté une motivation antisémite dans le meurtre de Mme Woll, proche d’élus démocrates et présidente de la synagogue Isaac Agree Downtown, couvrant l’agglomération de Detroit.

La mort de Mme Woll est survenue sur fond de tensions grandissantes entre les communautés juive et musulmane à travers les Etats-Unis, où des manifestations ont secoué plusieurs villes, dont New York, parfois ponctuées de violences alimentées par la guerre au Proche-Orient entre Israël et le groupe terroriste islamiste du Hamas.

Selon le quotidien Detroit Free Press, Mme Woll était membre d’une organisation locale visant à tisser des liens entre de jeunes juifs et de jeunes musulmans.

Son corps a été retrouvé à l’extérieur de son domicile et une traînée de sang a conduit les enquêteurs jusque chez elle « où le crime semble avoir été perpétré », a déclaré la police locale samedi.

« Tout ce qui peut être réalisé pour boucler cette affaire est mis en œuvre », a ajouté dimanche James White, précisant que la police fédérale aidait celle de Detroit dans l’enquête.

Mme Woll présidait la synagogue depuis 2022, avait travaillé pour la parlementaire Elissa Slotkin et œuvrait pour la campagne de réélection de la procureure du Michigan, Dana Nessel, démocrate comme elle.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.