Miami : Un imam fustige la normalisation avec les « descendants des singes »
Rechercher

Miami : Un imam fustige la normalisation avec les « descendants des singes »

Fadi Yousef Kablawi a déclaré dans un sermon, à la mosquée, que la paix avec les Juifs était pour les "perdants" et que les Juifs "criminels" sont à l'origine de la corruption

L'imam. Fadi Yousef Kablawi lors d'un sermon du vendredi au centre islamique de North Miami, le 12 mars 2021. (Capture d'écran :  MEMRI)
L'imam. Fadi Yousef Kablawi lors d'un sermon du vendredi au centre islamique de North Miami, le 12 mars 2021. (Capture d'écran : MEMRI)

Un imam basé à Miami a critiqué, dans un sermon du vendredi, les personnes désireuses de faire la paix avec les Juifs – qualifiant ces derniers de « progéniture des singes et des cochons » à l’origine de la corruption dans le monde.

Le discours prononcé par l’imam Fadi Yousef Kablawi du Centre islamique du secteur nord de Miami avait été posté sur la page Facebook du lieu de culte. Il a été traduit cette semaine par le MEMRI (Middle East Media Research Institute).

« Certains parlent de la paix et de la normalisation, ils disent que les Juifs sont de bonnes personnes… Vous êtes fous ? Vous êtes simplement des idiots, c’est ce que vous êtes », a asséné Kablawi, faisant probablement référence à la signature récente d’accords diplomatiques entre Israël et des États arabes et à majorité musulmane variés.

Israël a établi des liens diplomatiques, l’année dernière, avec les Émirats arabes unis et Bahreïn dans un accord de paix négocié par les États-Unis et connu sous le nom des Accords d’Abraham. Le Soudan, le Maroc et le Kosovo ont suivi peu après.

Miami Imam Dr. Fadi Yousef Kablawi: There Can Be No Peace, Normalization with the Brothers of Pigs and Apes; Jews Refuse to Convert to Islam; Pope, Catholics – Idol WorshipersDr. Fadi Yousef Kablawi, the imam of the North Miami Islamic Center, also known as Masjid As-Sunnah An-Nabawiyyah, criticized people who seek peace and normalization with Jews, whom he referred to as “the offspring of apes and pigs” who spread “corruption” upon the land. Imam Kablawi made these remarks as part of a Friday sermon delivered in the mosque and posted on its official Facebook page on March 12, 2021. Dr. Kablawi continued to say that the Muslim Kurds, who issued a stamp featuring the Pope, are seeking honor through the infidels. He elaborated that even Protestant Christians consider the followers of the Catholic Church to be disbelievers, idolaters, and pagans. Dr. Kalbawi lamented that Jews rarely convert to Islam and said that it is the Christians, agnostics, and atheists who have the willingness and tendency to do so. Dr. Kablawi, who is a dentist, immigrated to the United States from Jordan. For more information about him, see MEMRITV clips Nos. 8063, 8136, 8389, and 8404.See more: https://www.memri.org/tv/miami-imam-fadi-kablawi-no-peace-with-brothers-of-apes-and-pigs

Posted by The Middle East Media Research Institute (MEMRI) on Thursday, March 18, 2021

« Vous avez vendu votre religion, vos peuples, votre foi, vos nations et votre nationalisme et vous ne défendez rien en fin de compte, parce que vous êtes des perdants », a ajouté l’imam, qui a déclaré qu’il « n’y a rien que vous soyez en mesure de défendre, ce qui vous amène à chercher votre honneur auprès des autres… Et qui sont ces autres ? Ce sont les frères des singes et des cochons ».

« La progéniture des singes et des cochons – c’est auprès d’elle que vous avez décidé de vous acheter un honneur ? », a-t-il interrogé.

Les islamistes se réfèrent souvent aux Juifs comme à des singes et des cochons sur la base de leur interprétation de certains versets coraniques.

Le sermon de Kablawi a aussi accusé les Juifs d’avoir propagé « la corruption » dans le monde entier.

« Des criminels – ces gens sont des criminels. Il n’y a pas de corruption dans le monde dont les Juifs ne sont pas à l’origine. C’est un fait que vous devez admettre », a-t-il dit.

Selon MEMRI, Kablawi est dentiste et il a immigré aux Etats-Unis depuis la Jordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...