Michael Oren nommé vice-ministre en charge de la diplomatie publique
Rechercher

Michael Oren nommé vice-ministre en charge de la diplomatie publique

L’ancien ambassadeur aux Etats-Unis sera rattaché au bureau du Premier ministre ; Kahlon ajoute l’Economie à son portefeuille des Finances

Michael Oren, député de Koulanou et ancien ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis. (Crédit : Yossi Zamir/Flash 90)
Michael Oren, député de Koulanou et ancien ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis. (Crédit : Yossi Zamir/Flash 90)

Michael Oren, ancien ambassadeur aux Etats-Unis et député du parti Koulanou a été nommé lundi vice-ministre rattaché au bureau du Premier ministre et directeur de la diplomatie publique.

La nomination a eu lieu alors que la Knesset avait voté l’approbation d’un remaniement ministériel qui a vu le Likud et Koulanou échanger les ministères de l’Environnement et de l’Economie.

Oren avait été nommé ambassadeur à Washington par le Premier ministre Benjamin Netanyahu en 2009, un poste qu’il a gardé jusqu’en 2013. Un an après, il avait rejoint les rangs du nouveau parti Koulanou.

Les responsabilités d’Oren n’ont pas été précisées, mais il semblerait que sa fonction dans la diplomatie publique soutiendrait Netanyahu, qui continue d’être ministre des Affaires étrangères, ainsi que des Communications et des Affaires régionales.

Moshe Kahlon, ministre des Finances et président de Koulanou, prendra aussi le portefeuille de l’Economie, tandis que Zeev Elkin, ministre Likud des Affaires de Jérusalem, recevra le ministère de l’Environnement.

Le ministre des Finances Moshe Kahlon arrivant à la réunion hebdomadaire du cabinet, au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 17 janvier 2016. (Crédit : Amit Shabi/Pool)
Le ministre des Finances Moshe Kahlon arrivant à la réunion hebdomadaire du cabinet, au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 17 janvier 2016. (Crédit : Amit Shabi/Pool)

Les sujets relatifs à l’emploi ont été transférés du ministère de l’Economie au ministère des Affaires sociales, dont le ministre est Haïm Katz (Likud).

Le ministère de l’Economie était détenu par Netanyahu depuis la démission d’Aryeh Deri, président du parti Shas, en novembre 2015. Deri avait ensuite été nommé ministre de l’Intérieur en janvier 2016.

Kahlon détenait le ministère de l’Environnement depuis le mois de mai, quand le ministre précédent, Avi Gabbay du parti Koulanou, avait démissionné pour protester contre la nomination d’Avigdor Liberman au ministère de la Défense dans une manœuvre d’élargissement de la coalition qui avait permis l’entrée d’Yisrael Beytenu au gouvernement.

L’ancien ministre de la Défense Moshe Yaalon avait quitté la politique pour protester contre cet évènement, même s’il avait été dit qu’il s’était vu proposer le ministère des Affaires étrangères. Dans l’élargissement de la coalition, Elkin avait perdu le ministère de l’Intégration des immigrants au profit de Sofa Landver, député Yisrael Beytenu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...