Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Microsoft s’associe à Start-Up Nation Central pour exploiter l’AgriTech israélienne

Les start-ups israéliennes vont travailler avec les équipes de Microsoft et présenteront leurs technologies sur le marché mondial

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Anat Halgoa Solomon, co-fondatrice et PDG de Saturas, présentant le système d'irrigation de précision basé sur des capteurs intelligents de la start-up israélienne sur le stand de Microsoft lors du World Agri-Tech Innovation Summit, à San Francisco, en mars 2023. (Autorisation)
Anat Halgoa Solomon, co-fondatrice et PDG de Saturas, présentant le système d'irrigation de précision basé sur des capteurs intelligents de la start-up israélienne sur le stand de Microsoft lors du World Agri-Tech Innovation Summit, à San Francisco, en mars 2023. (Autorisation)

Le géant américain de la technologie Microsoft s’est associé à Start-Up Nation Central (SNC) pour aider les start-ups israéliennes du secteur agro-alimentaire à améliorer leurs modèles basés sur l’intelligence artificielle (IA) pour des solutions agricoles durables et à se faire connaître sur les marchés mondiaux.

Microsoft et SNC collaborent pour identifier les défis technologiques mondiaux en matière d’agro-alimentaire et les associer à des technologies israéliennes pertinentes qui exploitent les données agricoles. SNC, basée à Tel Aviv, est une organisation à but non lucratif qui met en relation des entreprises internationales et des responsables gouvernementaux aux technologies israéliennes et qui facilite l’accès à l’écosystème des start-ups du pays.

« L’industrie agro-alimentaire israélienne est très avancée en matière de données, de logiciels et de connectivité, et elle offre un potentiel incroyable pour Microsoft dans le domaine croissant de l’agriculture basée sur les données », a déclaré Avi Hasson, PDG de Start-Up Nation Central. « Israël compte plus de 250 start-ups de premier plan dans le domaine de l’agriculture dans le cloud, des firmes qui offrent un terrain fertile pour l’innovation dans ce secteur en plein développement. »

Une partie de la collaboration, dirigée par Ranveer Chandra, directeur de la technologie au sein de Microsoft AgriFood, consiste à examiner comment les technologies d’IA, de données, de cloud et d’apprentissage automatique développées par les start-ups israéliennes sélectionnées peuvent être intégrées dans l’ensemble des outils logiciels du géant technologique axés sur l’agriculture dans le cloud, y-compris avec l’intégration d’Open AI avec GPT-3 et ChatGPT pour les cas d’utilisation dans le domaine de l’agriculture.

En outre, les entrepreneurs israéliens de la technologie agro-alimentaire – ou AgriTech – sont exposés au réseau mondial de connexions de Microsoft, avec y-compris des possibilités de présenter leurs technologies sur le marché international, ce qui pourrait conduire à des collaborations avec des partenaires stratégiques et à l’accès à de nouveaux marchés.

Ces dernières années, les entreprises technologiques internationales, dont Microsoft, se sont concentrées sur le développement de technologies d’informatique en cloud basées sur les données afin de soutenir les agriculteurs et d’aider à résoudre la crise alimentaire urgente et la crise du dérèglement climatique. La production alimentaire mondiale devra être doublée d’ici à 2050 afin de nourrir une population mondiale croissante.

De droite à gauche : Dotan Peleg, PDG de Projini, Emma Vardimon, responsable de la collaboration à SNC, et Raneer Chandra, directrice de la technologie agro-alimentaire de Microsoft, lors du World Agri-Tech Innovation Summit, à San Francisco, en mars 2023. (Autorisation)

Microsoft a lancé des programmes pour les start-ups AgriTech en Inde et en Afrique afin de leur fournir la plateforme de cloud computing et les outils d’IA du géant de la technologie, avec pour objectif d’aider les agriculteurs à adopter des pratiques durables.

En mars, les start-ups israéliennes Projini et Saturas ont remporté le premier défi de Microsoft et SNC pour la gestion de l’eau et les solutions d’agriculture durable. Les deux entreprises, choisies parmi 40 start-ups israéliennes, ont été accueillies sur le stand de Microsoft lors du World Agri-Tech Innovation Summit à San Francisco en mars pour présenter leurs technologies. En outre, les deux entreprises collaborent avec les équipes mondiales de technologie et d’investissement de Microsoft.

Fondée en 2019, Projini utilise une plateforme de découverte pilotée par l’IA pour développer de nouveaux pesticides plus résistants pour l’industrie de la protection des cultures.

« Au cours de la conférence, nous avons dévoilé notre technologie à des dizaines d’acteurs de premier plan dans le domaine », a déclaré Dotan Peleg, PDG de Projini. « L’IA remodèle de nombreuses industries et son utilisation pour innover dans l’industrie de la protection des cultures en matière de durabilité, de sécurité des pesticides et de contrôle de la résistance aux pesticides ouvre de nouveaux horizons à tous. »

« Nous avons le privilège d’accroître encore davantage nos capacités d’IA exclusives en collaborant avec les nouvelles plateformes d’IA prometteuses de Microsoft », a déclaré Peleg.

Saturas développe un système d’irrigation de précision (Stem water potential ou SWP) basé sur des capteurs intelligents qui, selon l’entreprise, peuvent indiquer aux agriculteurs quand les arbres ont soif, afin qu’ils sachent quand les arroser et la quantité d’eau dont ils ont besoin. Dans le cadre de cette collaboration, le capteur intelligent de Saturas, qui est intégré dans les troncs d’arbres afin d’améliorer le rendement des cultures et de contrôler l’utilisation de l’eau, a été placé sur 15 sites de Microsoft.

Le capteur de potentiel hydrique (SWP) de Saturas intégré dans les troncs des vignes en Californie pour le contrôle de l’intelligence et l’analyse des données. (Autorisation)

« Sachant que le marché actuel est difficile pour les investissements, tant au niveau mondial qu’en Israël, cette marque de confiance et l’opportunité que nous avons reçue améliorent définitivement notre position et nos chances de réussite », a déclaré Anat Halgoa Solomon, co-fondatrice et PDG de Saturas.

Au cours de l’année 2023, Microsoft et SNC prévoient de lancer un autre défi AgriTech pour les start-ups israéliennes qui développent des technologies pour l’agriculture durable dans des domaines tels que la modélisation de l’eau et la recherche sur les protéines.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.