Netanyahu devait révéler un troisième site dans son discours sur l’Iran
Rechercher

Netanyahu devait révéler un troisième site dans son discours sur l’Iran

Le Premier ministre avait l'intention de révéler un autre lieu en plus des deux autres, mais les responsables de la Défense lui ont recommandé de ne pas le faire

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu arrive à l'Assemblée générale des Nations unies à New York, le 27 septembre 2018. (AFP / Timothy A. Clary)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu arrive à l'Assemblée générale des Nations unies à New York, le 27 septembre 2018. (AFP / Timothy A. Clary)

Selon un haut responsable israélien, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait l’intention de révéler un troisième lieu découvert par les services de renseignements dans son discours de l’ONU prononcé ce jeudi, dans lequel il a exposé ce qu’il a considéré comme un « entrepôt atomique secret » à Téhéran et des usines de missiles du Hezbollah.

Dans son discours à l’Assemblée générale, Netanyahu a finalement choisi de ne pas faire mention d’un troisième endroit car les services de sécurité lui ont recommandé de ne pas le faire, a rapporté samedi la Dixième chaîne de la télévision israélienne.

Le fonctionnaire n’a fourni aucun autre détail.

La décision de Netanyahu de révéler l’emplacement et le contenu présumé de l’entrepôt nucléaire de Téhéran – d’où il affirme que les Iraniens ont récemment retiré 15 kilogrammes de matières radioactives –, a été prise après consultations avec les services de sécurité concernés.

Israël a fourni des détails sur l’entrepôt à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et à l’administration américaine il y a six semaines, mais Netanyahu a accusé l’AIEA de ne pas avoir agi. Après des consultations sécuritaires au cabinet du Premier ministre, il a été décidé que Netanyahu annoncerait ces informations à l’ONU, dans l’espoir de provoquer une action de l’AIEA.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...