Rechercher

Netanyahu fait passer son personnel au détecteur de mensonges

Une nouvelle députée du Likud a qualifié un collaborateur de Netanyahu de "misogyne" après avoir prétendu qu'elle "devait sa carrière à des tiers"

Illustration : Benjamin Netanyahu, alors Premier ministre, dirigeant la réunion hebdomadaire du cabinet du Premier ministre, aux côtés du le secrétaire du Cabinet, Tzahi Braverman, à Jérusalem, le 17 mars 2019. (Crédit : Amit Shabi/Pool)
Illustration : Benjamin Netanyahu, alors Premier ministre, dirigeant la réunion hebdomadaire du cabinet du Premier ministre, aux côtés du le secrétaire du Cabinet, Tzahi Braverman, à Jérusalem, le 17 mars 2019. (Crédit : Amit Shabi/Pool)

Le chef du Likud, Benjamin Netanyahu, a fait passer des tests de polygraphe à ses conseillers pour découvrir qui était responsable des fuites dans la presse, dans le cadre d’une dispute actuellement en cours au sein de son parti, rendue de plus en plus publique, ont révélé plusieurs médias lundi soir.

La querelle, entre des membres du bureau de Netanyahu et des membres du Likud à la Knesset, couve depuis plusieurs semaines au sujet de l’attribution de postes aux membres du parti dans le futur gouvernement, et certains détails ont été divulgués à des journalistes.

Au vu de ces fuites, Netanyahu a récemment ordonné aux membres de son personnel de se soumettre au détecteur de mensonges. Selon le site d’information Walla, le leader du Likud envisage également de remplacer certains de ses conseillers lorsqu’il prendra ses fonctions de Premier ministre.

Netanyahu a fait l’objet de pressions considérables au sein du Likud concernant les négociations de coalition en cours, certains membres dirigeants du parti l’accusant d’avoir cédé des ministères importants aux autres partis qui devraient rejoindre le Likud au sein du gouvernement, leur laissant peu de marge de manœuvre.

Cette bataille interne a de nouveau atteint son paroxysme lundi lorsque la chaîne publique israélienne Kan a rapporté que le secrétaire de Cabinet de Netanyahu, Tzachi Braverman, avait dénigré les députées du Likud Tally Gotliv et Galit Distel Atbaryan, affirmant qu’elles « devaient leur carrière à des tiers » et qu’elles ne l’avaient pas méritée. (Le Likud a démenti le reportage non sourcé sur les commentaires de Braverman).

Gotliv, qui s’est opposée à plusieurs reprises à Braverman, a répondu – au reportage – dans un tweet tard lundi soir, le traitant de « misogyne » et demandant à voir les résultats de son test de polygraphe.

La députée du Likud, Tally Gotliv, arrivant à la Knesset pour sa session d’ouverture, le 15 novembre 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

« Tzachi Braverman, est-ce que je vous dois quelque chose et ne serais pas au courant ? D’après mes souvenirs, j’ai été élue lors des primaires, ce qui ne vous arrivera jamais. Vous êtes un misogyne chauvin. Êtes-vous passé au détecteur de mensonges ? Montrez-moi vos résultats. Vous faites du tort au Likud et à Netanyahu en particulier. Un conseiller à l’instar d’Achitophel, voilà ce que vous êtes », a écrit Gotliv, en référence à l’infâme conseiller du roi David.

Mardi matin, le médiateur interne du Likud a envoyé une lettre à Netanyahu, lui demandant qui avait payé pour les tests au polygraphe des membres de son personnel et l’avertissant qu’il serait inapproprié pour lui d’avoir utilisé les fonds du parti à cette fin.

Un porte-parole du Likud a affirmé dans une déclaration que toutes les personnes testées avaient été blanchies.

Le mois dernier, Gotliv a également accusé Braverman et un autre collaborateur de Netanyahu, Iki Cohen, d’avoir divulgué des informations à la presse, après la publication des détails d’une conversation privée qu’elle avait eue avec les deux hommes.

Les tests au polygraphe, discrédités par la plupart des pays occidentaux – jugés comme peu fiables – sont encore largement utilisés en Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.