Netanyahu : le calendrier des élections « est toujours une question ouverte »
Rechercher

Netanyahu : le calendrier des élections « est toujours une question ouverte »

Le Premier ministre a assuré que son gouvernement "s'efforce" de résoudre les crises qui ébranlent la coalition et en menacent la stabilité

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu durant une conférence de presse à la résidence du Premier ministre à Jérusalem, le 9 octobre 2018. (Crédit ! Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu durant une conférence de presse à la résidence du Premier ministre à Jérusalem, le 9 octobre 2018. (Crédit ! Yonatan Sindel/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré mardi aux journalistes que son gouvernement « s’efforce » de résoudre les crises qui ébranlent la coalition afin d’éviter des élections anticipées.

Il s’est exprimé lors d’une conférence de presse qui avait pour but d’annoncer l’identité du futur gouverneur de la banque d’Israël. Le chef du gouvernement israélien a déclaré : « nous nous efforçons de résoudre les problèmes, notamment le problème de la conscription [des ultra-orthodoxes] ».

Concernant l’éventualité d’élections avant novembre 2019, Netanyahu a déclaré que « si nous trouvons un moyen, nous serons contents de poursuivre jusqu’à la fin de l’année. C’est toujours une question ouverte ».

Netanyahu a défendu le ministre de la Défense Avigdor Liberman dans la querelle qui l’oppose au chef du parti HaBayit HaYehudi Naftali Bennett, affirmant que les critiques proférées par ce dernier n’étaient « pas nécessaires » et auraient dues être formulées durant une réunion du cabinet.

Il a également souligné que les enquêtes pour corruption dont il fait l’objet n’affectent aucunement son quotidien.

« Je me porte bien, je travaille beaucoup, et mes yeux ne quittent pas l’objectif à atteindre. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...