Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Netanyahu reçoit le caucus juif-afro-américain en visite à Jérusalem

Tentant d'améliorer les liens entretenus avec Biden et avec le parti Démocrate, le Premier ministre a souligné l'importance du soutien bipartisan pour Israël

Netanyahu reçoit des membres du caucus afro-américain du congrès des États-Unis, le 3 septembre 2023. (Autorisation)
Netanyahu reçoit des membres du caucus afro-américain du congrès des États-Unis, le 3 septembre 2023. (Autorisation)

JTA — Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré dix membres du caucus juif-afro-américain du Congrès alors qu’il tente actuellement d’améliorer son image auprès de l’administration Biden et du parti Démocrate.

Cette rencontre, qui a eu lieu dimanche à Jérusalem, est entrée dans le cadre d’une visite partiellement parrainée par l’American Israel Education Foundation, une branche de l’AIPAC (American Israel Public Affairs Committee). Elle a eu lieu alors que certains Démocrates américains gardent prudemment leurs distances avec Netanyahu en raison de l’initiative de refonte radicale du système de la justice du pays, qui a pour objectif d’affaiblir le pouvoir des tribunaux.

Lucy McBath, représentante démocrate de Géorgie dont le district, dans la banlieue d’Atlanta, compte une population juive substantielle et Nikema Williams, représentante de Georgie qui copréside le caucus consacré aux relations entre les communautés afro-américaine et juive sont à la tête de cette délégation en séjour en Israël.

Dès le début de la réunion, Netanyahu a souligné son attachement au soutien bipartisan à Israël. « C’est une opportunité qui nous est offerte de cimenter notre relation qui est toujours basée sur une relation bipartisane qui s’est tissée entre Israël et les deux côtés de la Chambre, les deux côtés du sénat », a-t-il dit, selon un compte-rendu qui a été émis par son bureau. « C’est très important pour nous et je considère notre entretien comme un élément déterminant dans le cadre de cette relation ».

Le Premier ministre a été, jusqu’à présent, dans l’incapacité d’obtenir une rencontre à la Maison Blanche avec le président Joe Biden, qui a clairement fait part de son mécontentement face au gouvernement de Netanyahu et face à son projet de refonte radicale du système judiciaire israélien. La Maison Blanche a annoncé que les deux leaders se rencontreraient au mois de septembre lorsqu’ils assisteront, tous les deux, à l’Assemblée générale des Nations unies, mais elle a évité avec soin de confirmer les affirmations faites par les proches de Netanyahu qui ont laissé entendre que leur entretien aurait lieu à la Maison Blanche.

Les Démocrates soupçonnent depuis longtemps Netanyahu de favoriser ses interlocuteurs Républicains. Les Démocrates afro-américains avaient été furieux, en 2015, lorsque le Premier ministre israélien avait accepté une invitation des Républicains à s’exprimer au Congrès – une allocution où Netanyahu avait fustigé la politique mise en œuvre par le président Barack Obama concernant l’Iran.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président américain Barack Obama à la Maison Blanche, le 9 novembre 2015 (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israel)

L’AIPAC, ces derniers mois, a nié les affirmations faites par un groupe rival, J Street, qui a affirmé que l’importante organisation perdait son soutien parmi les Démocrates et les progressistes parce que son PAC, son comité d’action politique, avait soutenu des négationnistes républicains pro-Trump lors des dernières élections. L’AIPAC et des PACS proches de l’organisations avaient notamment soutenu McBath, Williams et d’autres membres de la délégation, dont le représentant de New York, Ritchie Torres.

La délégation se rendra ensuite au Rwanda. Williams a indiqué, la semaine dernière, à l’Atlanta Journal Constitution que l’une des thématiques de la visite était le redressement après le génocide, ajoutant que la délégation allait examiner « l’effort livré par les deux pays pour trouver un terrain commun, en plus d’une initiative de développement et de croissance sociale, culturelle et économique au lendemain de la tragédie ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.