Netanyahu salue le rejet de libération anticipée du complice d’un terroriste
Rechercher

Netanyahu salue le rejet de libération anticipée du complice d’un terroriste

L’attentat commis en 2017 avait causé la mort de l’officière Hadas Malka

Hadas Malka, 23 ans, garde-frontière, a été tuée dans une attaque au couteau dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 16 juin 2017. (Crédit : autorisation)
Hadas Malka, 23 ans, garde-frontière, a été tuée dans une attaque au couteau dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 16 juin 2017. (Crédit : autorisation)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est félicité jeudi du rejet par un tribunal de la libération anticipée d’un complice d’un attentat terroriste meurtrier perpétré en juin 2017 dans la Vieille Ville de Jérusalem.

« C’est la bonne décision. Les meurtriers et leurs complices doivent être punis sévèrement et purger leur peine dans leur intégralité », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Lors de l’attaque, Hadas Malka, une officière de la police des frontières, avait été grièvement blessée après avoir été poignardée à la poitrine par l’un des trois terroristes. Elle avait ensuite succombé à ses blessures à l’hôpital.

Les terroristes palestiniens, qui étaient entrés illégalement en Israël depuis la Cisjordanie, avaient tous été tués dans l’attaque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...