Rechercher

Participez à la campagne des paniers de Pessah

Alors que le nombre de familles dans le besoin est en hausse en France, il est plus nécessaire que jamais de se mobiliser

Comme chaque année depuis plus de 40 ans, différentes structures et associations ont lancé leur campagne de récoltes de dons pour le financement de paniers de Pessah qui sont redistribués aux familles dans le besoin à l’occasion de la fête, qui démarre ce vendredi.

« Pessah est la Fête de la Liberté. Mais une famille qui n’a pas les moyens de se procurer ce qui est nécessaire à sa célébration est-elle vraiment libre ? », ont écrit l’ECUJE et ses partenaires. « Votre participation à la campagne des Paniers de Pessah est l’occasion de contribuer, par votre don, à une véritable chaîne de solidarité. »

Cette campagne des paniers de Pessah est portée par la coopération engagée de plusieurs partenaires : l’ECUJE, Judaïsme en Mouvement (ULIF Copernic et MJLF), la communauté Rachi de Saint-Mandé, la communauté de Buffault, la communauté Massorti de l’Est parisien Dor Vador, l’Alliance Israélite Universelle, l’association Beth Avraham ve Mira et la synagogue Berith Chalom.

Elle a démarré après Pourim et est venue en aide cette année à près de 1 300 familles, soit près de 3 600 personnes bénéficiaires – un chiffre en augmentation.

Ils ont ainsi pu bénéficier de bons d’achat alimentaires leur permettant, dans la discrétion et la dignité, de faire leurs courses de Pessah.

Il y a plus de 40 ans, l'ECUJE et ses partenaires lançaient la campagne des Paniers de Pessah. Une opération organisée…

Posted by ECUJE on Thursday, April 7, 2022

Les dons sont possibles en ligne ou par chèque à l’ordre de ECUJE (Pessah), à envoyer à ECUJE, 119 rue La Fayette, 75010 Paris.

Un reçu fiscal sera délivré.

Les synagogues consistoriales d’Île-de-France ont elles aussi lancé une campagne, à laquelle il est possible de participer sur le site du Consistoire.

Comme avant chaque fête juive, il est nécessaire de faire un don à ceux dans le besoin pour qu’ils puissent eux aussi célébrer dignement. À l’occasion de Pessah, cette mitzva porte un nom spécifique : « Kim’ha Dépis’ha ». Elle est spécifiquement mentionnée dans le Shoulkhan Aroukh, principal code de lois juives.

« Kim’ha Dépis’ha » signifie « farine pour Pessah » : dans le passé, il était commun de donner de la farine pour la cuisson des Matzot – il s’agissait de l’offrande minimale. Aujourd’hui, il est préférable de donner de l’argent ou des aliments, ou de faire un don à un organisme habilité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...