Pas de train spécial pour des manifestants néo-nazis à Washington
Rechercher

Pas de train spécial pour des manifestants néo-nazis à Washington

Ce regroupement doit se tenir un an jour pour jour après les violences lors d'un rassemblement de groupuscules d'extrême droite à Charlottesville, en Virginie

Membres du Ku Klux Klan et d'autres associations avant un rassemblement appelant à la protection des monuments confédérés à Charlottesville, en Virginie, le 8 juillet 2017. (Crédit : Andrew Caballero-Reynolds/AFP)
Membres du Ku Klux Klan et d'autres associations avant un rassemblement appelant à la protection des monuments confédérés à Charlottesville, en Virginie, le 8 juillet 2017. (Crédit : Andrew Caballero-Reynolds/AFP)

Le métro de Washington ne compte pas affréter de train spécial ni réserver de voitures dans des rames pour les participants à une manifestation néo-nazie prévue dimanche dans la capitale fédérale, une éventualité qui avait suscité de nombreuses critiques ces derniers jours.

« Je suis ici pour dissiper cette impression, je suis ici pour dire en tant que président du conseil du métro qu’il n’y aura pas de voitures spéciales, pas de trains spéciaux pour quiconque dimanche prochain ni, d’une manière générale, jamais », a déclaré Jack Evans sur la chaîne ABC7.

« Nous sommes une organisation de transports publics. Nous sommes ouverts à quiconque veut faire un trajet dans le métro », a-t-il assuré.

Le syndicat ATU Local 689, qui représente des employés du système de transport de Washington, avait indiqué dans un communiqué avant le week-end que d’après ses sources – non identifiées – un groupe proche du Ku Klux Klan allait bénéficier « de trois voitures privatisées de métro et d’une escorte policière » pour se rendre le 12 août à la manifestation « Unite the right 2 » dans le centre de Washington.

D’après le site internet de la manifestation, les participants ont prévu de se rassembler près d’une station de métro en banlieue de la capitale puis de se rendre à celle de Foggy Bottom, et de parcourir les quelques centaines de mètres qui la séparent de la Maison Blanche entre 17H30 et 19H30.

Ce regroupement doit se tenir un an jour pour jour après les violences lors d’un rassemblement de groupuscules d’extrême droite à Charlottesville (Virginie), au cours desquelles une jeune femme a été tuée par un sympathisant néo-nazi qui a été inculpé fin juin d’avoir intentionnellement percuté avec son véhicule des manifestants antiracistes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...