Philippe Val : pas d’universalisme « sans Moïse, sans Homère ! »
Rechercher

Philippe Val : pas d’universalisme « sans Moïse, sans Homère ! »

Dans son dernier ouvrage, l'ancien patron de Charlie Hebdo revient sur l'héritage juif de l'Europe souvent oublié

Dans « Cacher cette identité que je ne saurais voir » Philippe Val, ex-patron des rédactions de Charlie Hebdo et de France-Inter revient sur les origines de l’Europe et de la France, et adresse en passant un cri du cœur aux civilisations juive et grecque.

« C’est la secte juive qui a produit une pensée suffisamment universaliste pour pouvoir s’hybrider avec la pensée grecque. Et cette fusion aboutit à une civilisation sans précédent, où la politique, les arts et la science se sont développés comme jamais dans l’histoire de l’humanité, pourtant vieille de trois millions d’années…, » explique l’auteur de Malaise dans l’inculture.

« Cette miraculeuse édification d’une patrie de tous les citoyens aspirant à l’Etat de droit ne peut s’imaginer sans Moïse, sans Homère, sans Abraham, sans Platon, sans le temple de Salomon et sans l’Acropole. Or, l’Europe est en train de perdre la mémoire » regrette l’ancien compagnon de route de Cabu, Cavanna, et Wolinski.

Philippe Val, « Cacher cette identité que je ne saurais voir« , Grasset, 19 euros.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...