Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

Plus de 450 professionnels juifs d’Hollywood condamnent le discours de Glazer aux Oscars

"Nous refusons que notre judéité soit détournée dans le but d'établir une équivalence morale entre un régime nazi [...] et une nation israélienne qui cherche à éviter sa propre extermination", peut-on lire dans une lettre ouverte

Le réalisateur anglais Jonathan Glazer pose dans la salle de presse avec l'Oscar du meilleur long métrage international pour "La Zone d'Intérêt" lors de la 96e cérémonie annuelle des Oscars au Dolby Theatre à Hollywood, en Californie, le 10 mars 2024. (Crédit : Robyn BECK / AFP)
Le réalisateur anglais Jonathan Glazer pose dans la salle de presse avec l'Oscar du meilleur long métrage international pour "La Zone d'Intérêt" lors de la 96e cérémonie annuelle des Oscars au Dolby Theatre à Hollywood, en Californie, le 10 mars 2024. (Crédit : Robyn BECK / AFP)

Plus de 450 acteurs, producteurs et photographes ont signé une « Déclaration des professionnels juifs d’Hollywood » fustigeant le réalisateur de « La Zone d’intérêt » Jonathan Glazer pour son récent discours d’acceptation des Oscars, dans lequel le réalisateur du film sur la Shoah a estimé qu’Israël avait « détourné » le judaïsme par sa conduite envers les Palestiniens, rapporte le site d’information Variety.

« Nous refusons que notre judéité soit détournée dans le but d’établir une équivalence morale entre un régime nazi qui a cherché à exterminer une race de personnes et une nation israélienne qui cherche à éviter sa propre extermination », peut-on lire dans la déclaration, qui fait écho aux propos tenus par Glazer lors de la cérémonie de remise des prix.

« L’utilisation de mots tels que ‘occupation’ pour décrire un peuple juif autochtone défendant une patrie vieille de plusieurs milliers d’années, et reconnue comme un État par les Nations unies, constitue une distorsion de l’Histoire. Elle donne du crédit aux accusations modernisées de meurtres rituels qui alimentent une haine antijuive croissante dans le monde entier, aux États-Unis et à Hollywood », poursuit la déclaration, ajoutant que « le climat actuel d’antisémitisme croissant ne fait que souligner la nécessité de l’État juif ».

Selon Variety, les signataires comprennent Debra Messing (« Will and Grace »), Brett Gelman (« Stranger Things », « Fleabag ») et Julianna Margulies (« The Good Wife »).

Le média indique que Glazer a refusé de commenter la lettre ouverte.

Lors de la cérémonie de remise des Oscars, le 10 mars, Glazer a déclaré dans son discours de remerciement pour le meilleur film international que « notre film montre où la déshumanisation conduit à son paroxysme. Elle a façonné notre passé et notre présent. »

« En ce moment même, nous nous tenons ici en tant qu’hommes qui réfutent leur judéité et le fait que la Shoah soit détournée par une occupation qui a conduit à un conflit pour tant d’innocents, qu’il s’agisse des victimes du 7 octobre en Israël ou de l’attaque en cours sur Gaza », avait-il déclaré sous les applaudissements et les acclamations.

Le discours de Glazer a provoqué de très vives réactions.

« Je suis fondamentalement en désaccord avec Jonathan sur ce point », a déclaré Danny Cohen, producteur de « La Zone d’intérêt » et ancien responsable de la télévision à la British Broadcasting Corporation, lors d’une interview sur un podcast deux jours plus tard.

Le film, qui a remporté deux Oscars, raconte l’histoire fictive du commandant nazi d’Auschwitz, Rudolf Höss, et de sa famille, qui mènent une vie normale tout en vivant à côté des camps de la mort.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.