Plus de 6 400 tonnes de plastique économisées grâce à la loi des sacs jetables
Rechercher

Plus de 6 400 tonnes de plastique économisées grâce à la loi des sacs jetables

Le ministère de la Protection de l'Environnement a salué une réduction des déchets en 2017, grâce à l'usage restreint des sacs en plastique, qui a chuté de 80 %

Utilisation de sacs plastiques dans le supermarché Rami Levi de Talpiot, à Jérusalem, le 3 septembre 2013. Illustration. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Utilisation de sacs plastiques dans le supermarché Rami Levi de Talpiot, à Jérusalem, le 3 septembre 2013. Illustration. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministère de la Protection de l’environnement a annoncé dimanche que la facturation des sacs en plastique aux supermarchés, pour un montant de 10 agorot (0.23 centime d’euros) a permis de faire chuter de 80 % leur utilisation par les consommateurs.

La « loi des sacs en plastique », qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2017, a permis d’économiser plus de 6 432 tonnes de plastique non recyclable sur l’année, selon le ministère.

Selon le rapport, en 2017, environ 378 millions de sacs plastiques à usage unique ont été utilisés dans les grandes chaînes de supermarché, contre 1 753 milliards en 2016.

Les commerces de proximité, les marchés et autres points de vente ne sont pas dans l’obligation de facturer les sacs plastiques à leurs clients.

Selon le ministère, avant l’entrée en vigueur de cette loi, l’Israélien utilisait en moyenne 275 sacs en plastiques par an, ce qui correspond à près de 3 milliards de sacs en plastiques par an dans le pays, et représentait 7 % des déchets en Israël.

Le ministre de la Protection de l’environnement, Ze’ev Elkin, prend la parole lors d’une conférence de presse au Fonds national juif à Jérusalem, le 27 mars 2017. (Hadas Parush/Flash90)

Le ministre de la Protection de l’Environnement Zeev Elkin a salué cette information, indiquant que « les résultats parlent d’eux-mêmes et que les citoyens d’Israël ont chaleureusement adhéré à ce changement [en faveur de] l’environnement et les économies inhérentes à [ce changement] ».

Selon Elkin, d’autres objectifs dans la réduction de l’usage de sacs en plastique ont été décidés, sur la base de la réussite de cette loi.

La production mondiale de plastique a augmenté à 380 millions de tonnes en 2015, contre 2 millions de tonnes en 1950, selon des recherches menées par Roland Geyer, un professeur en écologie industrielle de l’université de Santa Barbara, en Californie.

Près de 60 % des 8,3 milliards de tonnes de plastique produits au fil de l’histoire ont terminé en déchets, et les trois quarts de ces déchets finissent dans des décharges ou dans la nature, a estimé Geyer. En 2010, entre 4 et 12 million de tonnes de plastique sont entrés dans l’environnement marin.

Ce matériau tue et blesse la faune, et s’intègre dans la chaîne alimentaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...