Pologne : hommage à Jozef Klotz, premier buteur international
Rechercher

Pologne : hommage à Jozef Klotz, premier buteur international

Avant la rencontre avec Jérusalem, Varsovie va rendre hommage à la victime de la Shoah, assassiné dans le ghetto de la ville en 1941

Jozef Klotz, à gauche, avec un coéquipier à Cracovie dans les années 1920 (Autorisation :  y of From the Depths)
Jozef Klotz, à gauche, avec un coéquipier à Cracovie dans les années 1920 (Autorisation : y of From the Depths)

JTA — Avant une rencontre qui opposera l’équipe nationale israélienne de football et la Pologne, l’Association de football polonaise va rendre hommage à un joueur juif assassiné pendant la Shoah.

Les deux formations doivent s’affronter lundi soir à Varsovie lors d’un match qualificatif au championnat de football européen de l’UEFA.

Les relations entre les deux pays ont souffert d’une crise diplomatique soulevée par une loi polonaise qui rendait illégal d’incriminer la responsabilité de la Pologne dans les crimes commis pendant la Shoah.

Le président de l’association polonaise, Zbigniew Boniek, devrait présenter un maillot portant le nom et le numéro de Jozef Klotz à son neveu israélien, Yoav Dekel. En 1922, au cours d’un match qui a eu lieu en Suède, Klotz avait marqué le tout premier but de l’histoire du football polonais dans une rencontre internationale.

L’ensemble des membres de la formation polonaise ont signé le maillot qui sera présenté au cours d’une cérémonie organisée à Varsovie par From The Depths, groupe de commémoration de la Shoah.

La cérémonie devrait être suivie par l’ouverture d’une exposition sur Klotz et d’autres joueurs juifs polonais au centre culturel juif TSKZ de Varsovie.

Klotz, très grand pour son époque de jeu, avait été l’une des toutes premières stars du football dans son pays. Il s’était illustré auprès du Jutrzenka Cracovie et du Maccabi de Varsovie avant d’être assassiné par les nazis allemands dans le ghetto de Varsovie, en 1941.

Israël a gagné contre la Lettonie vendredi soir grâce à un triplé d’Eran Zahavi.

Ce match va mettre en contact des centaines de supporters israéliens et polonais. Les tensions se sont récemment élargies, touchant dorénavant les problèmes de restitution des biens des juifs spoliés durant la Shoah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...