Rechercher

Possible intoxication alimentaire pour une cinquantaine de clients d’un hôtel d’Eilat

Le ministère de la Santé est perplexe et dit avoir connaissance de 56 personnes souffrant de vomissements et de crampes intestinales ; les clients en dénombrent plus de 150

Capture d'écran d'une vidéo de l'hôtel Dan Eilat. (Crédit: YouTube)
Capture d'écran d'une vidéo de l'hôtel Dan Eilat. (Crédit: YouTube)

Les enquêteurs du ministère de la Santé n’ont pas encore déterminé ce qui a provoqué les maux d’estomac de dizaines de clients d’un hôtel d’Eilat, mais ils semblent soupçonner une intoxication alimentaire.

Le ministère a déclaré dans un communiqué mercredi que 56 personnes séjournant à l’hôtel Dan Eilat ont signalé des vomissements et des crampes intestinales, la plupart d’entre elles n’ayant pas jugé nécessaire de consulter un médecin.

Un client, s’exprimant sous couvert d’anonymat, a déclaré à la chaîne publique israélienne Kan que « les gens vomissent partout, dans le hall, dans les ascenseurs, dans les chambres ».

Les signalements ont commencé à parvenir au ministère mardi, mais deux contrôles de la cuisine de l’hôtel par les inspecteurs de santé du gouvernement depuis lors n’ont rien donné, selon le communiqué. La nourriture de l’hôtel a également été envoyée à un laboratoire pour être testée.

Le ministère a déclaré avoir ouvert une enquête épidémiologique qui est toujours en cours.

Les clients ont reçu un questionnaire à remplir et, sur les 56 cas confirmés, 20 n’ont signalé leur état qu’après avoir été contactés par le médecin du bureau du ministère, a indiqué le communiqué.

Capture d’écran de la vidéo de Ronit Ruth-Levi, une cliente de l’hôtel Dan Eilat, le 6 juillet 2022. (Crédit: Twitter)

« Le ministère de la Santé continuera à donner des instructions à l’hôtel en fonction des résultats de l’enquête en cours et à informer le public si nécessaire », a déclaré le ministère.

Ronit Ruth-Levi, qui séjourne à l’hôtel, a déclaré à Kan que, dans la nuit de lundi à mardi, son fils et son neveu ont commencé à vomir sans interruption.

« Dans la soirée, mon mari s’est également mis à vomir », a-t-elle déclaré.

Lorsqu’elle est descendue dans le hall, d’autres personnes s’y trouvaient déjà, se plaignant de vomissements.

Les clients ont ouvert un groupe WhatsApp appelé « Vomissements à Eilat » pour discuter de la question, et au moins 90 se sont plaints de maux d’estomac, selon les médias israéliens. Cependant, Ruth-Levi a estimé que plus de 150 personnes étaient souffrantes.

« Ils ne nous ont pas dit grand-chose à l’hôtel », a-t-elle déclaré à Kan. « Si je n’en avais pas entendu parler par les médias, je n’aurais rien entendu. Ils n’ont pas fermé la salle à manger et ne nous ont pas informés de quoi que ce soit. »

L’hôtel a déclaré dans un communiqué que l’hôpital Yoseftal qui a pris en charge certains clients a constaté qu’ils ne souffraient pas de gastro-entérite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...