Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Raissi : « La plus petite invasion » d’Israël fera l’objet d’une riposte massive

Lors du défilé militaire annuel, le président salue le "succès" de l'attaque menée le 13 avril contre Israël ; le commandant de la marine de Téhéran s'engage à renforcer sa présence en mer Rouge

  • Un système de défense aérienne S-300 de fabrication russe transporté sur un camion lors de la parade du  Jour de l'Armée, dans une base militaire au nord de Téhéran, en Iran, le 17 avril 2024. (Crédit : Vahid Salemi/AP)
    Un système de défense aérienne S-300 de fabrication russe transporté sur un camion lors de la parade du Jour de l'Armée, dans une base militaire au nord de Téhéran, en Iran, le 17 avril 2024. (Crédit : Vahid Salemi/AP)
  • Un camion militaire iranien transportant un drone Arash devant le président Ebrahim Raissi (à gauche) et des officiers de l'armée lors d'un défilé militaire dans le cadre d'une cérémonie marquant la Journée annuelle de l'Armée du pays à Téhéran, le 17 avril 2024. (Crédit : Atta Kenare/AFP)
    Un camion militaire iranien transportant un drone Arash devant le président Ebrahim Raissi (à gauche) et des officiers de l'armée lors d'un défilé militaire dans le cadre d'une cérémonie marquant la Journée annuelle de l'Armée du pays à Téhéran, le 17 avril 2024. (Crédit : Atta Kenare/AFP)
  • Le président iranien Ebrahim Raïssi s'exprimant lors du défilé de la Journée de l'Armée, sur une base militaire, dans le nord de Téhéran, en Iran, le 17 avril 2024. (Crédit : Vahid Salemi/AP)
    Le président iranien Ebrahim Raïssi s'exprimant lors du défilé de la Journée de l'Armée, sur une base militaire, dans le nord de Téhéran, en Iran, le 17 avril 2024. (Crédit : Vahid Salemi/AP)
  • Des troupes iraniennes défilant lors de la Journée de l'Armée, dans une base militaire au nord de Téhéran, en Iran, le 17 avril 2024. (Crédit :  Vahid Salemi/AP)
    Des troupes iraniennes défilant lors de la Journée de l'Armée, dans une base militaire au nord de Téhéran, en Iran, le 17 avril 2024. (Crédit : Vahid Salemi/AP)
  • Des missiles  transportés sur des camions lors d'un défilé organisé à l'occasion de la Journée de l'Armée, sur une base militaire dans le nord de Téhéran, en Iran, le  17 avril 2024. (Crédit : Vahid Salemi/AP)
    Des missiles transportés sur des camions lors d'un défilé organisé à l'occasion de la Journée de l'Armée, sur une base militaire dans le nord de Téhéran, en Iran, le 17 avril 2024. (Crédit : Vahid Salemi/AP)
  • Le président iranien Ebrahim Raissi (au centre) assistant à un défilé militaire aux côtés de hauts fonctionnaires et de commandants lors d'une cérémonie marquant la Journée annuelle de l'Armée à Téhéran, le 17 avril 2024. (Crédit : Atta Kenare/AFP)
    Le président iranien Ebrahim Raissi (au centre) assistant à un défilé militaire aux côtés de hauts fonctionnaires et de commandants lors d'une cérémonie marquant la Journée annuelle de l'Armée à Téhéran, le 17 avril 2024. (Crédit : Atta Kenare/AFP)

Ebrahim Raissi, le président iranien, a averti mercredi que la « plus petite invasion » d’Israël entraînerait une réponse « massive et sévère », alors que la région se prépare à d’éventuelles représailles israéliennes après l’attaque menée par l’Iran au cours du week-end.

L’attaque du 13 avril, baptisée « Promesse honnête » par Téhéran, « a fait tomber la gloire du régime sioniste », a estimé Raissi lors d’un défilé annuel de l’armée près de Téhéran mercredi, dans un discours adressé à l’armée régulière et au Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI).

« Cette opération a montré que nos forces armées sont prêtes », a déclaré le président, alors que son chef de la marine a annoncé qu’il renforçait la sécurité des navires commerciaux iraniens en mer Rouge, dans un contexte de tensions persistantes sur cette route maritime cruciale.

Dans la première salve directe de la guerre de l’ombre que se livrent les deux pays depuis des décennies, l’Iran a lancé des centaines de missiles et de drones sur Israël dans la nuit de samedi à dimanche, en réponse à une attaque israélienne présumée sur un bâtiment annexe de l’ambassade d’Iran en Syrie le 1er avril, qui a tué 12 personnes, dont deux généraux du CGRI.

Israël, avec l’aide des États-Unis, du Royaume-Uni, de la Jordanie voisine et d’autres pays, a réussi à intercepter la quasi-totalité des quelques 500 missiles et des drones. Une enfant de 7 ans, originaire d’une communauté bédouine, a été grièvement blessée lors de l’attaque. Israël a promis de réagir, le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, ayant déclaré mardi que l’Iran ne s’en tirerait pas « sans dommage ».

Lors du défilé militaire annuel au cours duquel Raissi a célébré le « succès » de l’attaque iranienne du week-end contre Israël, les forces armées iraniennes ont présenté toute une série d’équipements militaires, notamment des drones et des missiles balistiques à longue portée.

Un camion militaire iranien transportant un drone Arash devant le président Ebrahim Raissi (à gauche) et des officiers de l’armée lors d’un défilé militaire dans le cadre d’une cérémonie marquant la Journée annuelle de l’Armée du pays à Téhéran, le 17 avril 2024. (Crédit : Atta Kenare/AFP)

Parmi eux, des versions multiples des drones Ababil, Arash et Mohajer, ainsi que le missile balistique à moyenne portée Dezful et le système de missiles de défense aérienne S-300.

Le défilé de mercredi avait été déplacé dans une caserne au nord de la capitale, Téhéran, alors qu’il se déroulait habituellement sur une autoroute dans la banlieue sud de la ville. Aucune explication n’a été donnée quant au déplacement de l’événement, et la télévision d’État ne l’a pas retransmis en direct, comme elle l’avait fait les années précédentes.

Le commandant de la marine de Téhéran, Shahram Irani, a également déclaré mercredi que la marine iranienne escorterait les navires commerciaux iraniens jusqu’à la mer Rouge, ajoutant que l’Iran serait prêt à escorter les navires d’autres pays, selon l’agence de presse semi-officielle Tasnim.

« La marine effectue une mission d’escorte des navires commerciaux iraniens vers la mer Rouge et notre frégate Jamaran est présente dans le golfe d’Aden à cet effet », a déclaré Irani.

Les déclarations d’Irani sont intervenues un jour après que la mission navale de l’Union européenne en mer Rouge a annoncé qu’elle aurait besoin de plus de navires de combat. Le commandant de la mission, le contre-amiral Vasileios Gryparis, a ajouté que ses opérations n’avaient pas été affectées par l’attaque iranienne du week-end contre Israël.

Quelques heures avant l’attaque, les forces du CGRI près du détroit d’Ormuz ont saisi le MSC Aries, un porte-conteneurs battant pavillon portugais qui, selon Téhéran, est lié à Israël.

D’autres navires soupçonnés d’avoir des liens avec Israël avaient déjà été pris pour cible en mer Rouge par les Houthis, mandataires de l’Iran. Les Houthis du Yémen affirment agir pour soutenir les Palestiniens de Gaza dans le cadre de la guerre menée par Israël contre le groupe terroriste palestinien du Hamas, déclenchée par l’assaut barbare sur le sud d’Israël lancé le 7 octobre par le groupe terroriste palestinien soutenu par l’Iran contre le sud d’Israël, au cours duquel près de 1 200 personnes ont été tuées et 253 autres enlevées.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.