Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

La fillette touchée par un missile iranien est toujours dans un état critique

La fillette de 7 ans, originaire d'une communauté bédouine du sud, a été blessée à la tête lorsque des éclats d'un missile balistique intercepté sont tombés directement sur sa maison

Illustration : L'hôpital Soroka, à Beer Sheva, le 23 décembre 2013. (Crédit : Flash90)
Illustration : L'hôpital Soroka, à Beer Sheva, le 23 décembre 2013. (Crédit : Flash90)

Une fillette de 7 ans, la seule personne en Israël à avoir subi des blessures importantes lors de l’attaque sans précédent de l’Iran dans la nuit de samedi à dimanche, était toujours au centre hospitalier Soroka à Beer Sheva dans un état potentiellement mortel dimanche.

Selon une mise à jour de l’hôpital, la fillette dont le nom n’a pas été révélé a été opérée d’une grave blessure à la tête et se trouve dans l’unité de soins intensifs pédiatriques.

La fillette a été blessée lorsque des éclats d’un missile balistique intercepté sont tombés directement sur la maison de sa famille dans une ville bédouine près d’Arad, dans le sud de la région du Néguev.

Mohammed, le père de la fillette a expliqué que les éclats d’obus qui ont blessé sa fille sont tombés sur leur maison vers 2 heures du matin.

« Ils sont tombés sur nous dans la maison vers 2 heures du matin. Elle dormait dans la maison et nous l’avons immédiatement emmenée à l’hôpital Soroka [à Beer Sheva] », a-t-il précisé.

Le service de secours du Magen David Adom (MDA) a indiqué qu’il avait rejoint le véhicule transportant l’enfant, l’avait transférée dans une ambulance et avait commencé à la soigner sur le chemin de l’hôpital.

Les défenses aériennes israéliennes interceptant des tirs iraniens le 14 avril 2024. (Crédit : Capture d’écran de la Douzième chaîne)

Soroka a indiqué que huit autres personnes avaient été admises pour des blessures légères, certaines d’entre elles, comme la fillette, ayant été touchées par des éclats d’obus. D’autres ont été blessées alors qu’elles couraient vers des zones protégées, et trois personnes souffraient d’anxiété aiguë.

L’hôpital n’a pas fourni d’autres détails, mais a confirmé que certaines des huit personnes avaient été blessées lors de la même attaque, dans laquelle la fillette a été gravement blessée.

MDA a déclaré que ses équipes médicales d’urgence et paramédicales avaient été dépêchées en divers endroits du pays pendant l’attaque et qu’elles avaient pris en charge trente et un blessés en état stable, qui souffraient tous de crises d’angoisse ou de blessures causées en cherchant à se mettre à l’abri.

Selon le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, les défenses aériennes ont intercepté 99 % des 170 drones, 30 missiles de croisière et 120 missiles balistiques lancés sur Israël.

Des bénévoles bédouins peignant un abri anti-aérien en béton installé dans le village bédouin non-reconnu d’Umm al-Khiran, dans le sud d’Israël, le 7 décembre 2023. (Crédit : Gianluca Pacchiani/Times of Israel)

Les villages bédouins non reconnus du Néguev ne disposent pas d’abris contre les roquettes. Lorsque des abris existent, il s’agit de structures en béton données et érigées par des organisations philanthropiques, bénévoles et de la société civile.

Depuis la création d’Israël en 1948, les autorités ont cherché à reloger les Bédouins, essentiellement des éleveurs, dans sept villes reconnues afin de les urbaniser. Mais de nombreux Bédouins insistent sur leur droit à rester là où ils sont, et environ 120 000 d’entre eux – sur une population bédouine totale de 300 000 personnes dans le Néguev – vivent dans des dizaines de villages non reconnus disséminés dans la région désertique.

Bien que le nom et l’emplacement exact de la communauté de la fillette gravement blessée n’aient pas été indiqués, il semble qu’il s’agisse d’un village non reconnu.

Depuis le début de la guerre, les militants se sont engagés à fournir 200 abris contre les roquettes, mais la pénurie totale est estimée à 11 000.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.