Rechercher

Réactions suite au vote de la France à l’ONU, niant tout lien juif au mont du Temple

Des responsables français ont exprimé leur choc après que l'ONU a voté pour désigner le site uniquement par son toponyme arabe; Manifestation dimanche devant l'ambassade d'Israël

Des juifs religieux sur le mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 2 août 2021. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)
Des juifs religieux sur le mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 2 août 2021. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)

Par la résolution 129-11, votée et adoptée la semaine dernière par 129 pays dont la France (contre 11 votes contre et 31 abstentions), l’ONU nie tout lien juif avec le mont du Temple, qu’elle nomme désormais uniquement par son toponyme musulman : al-Haram al-Sharif.

Le vote a provoqué de nombreuses réactions, notamment sur les réseaux sociaux. Plusieurs responsables communautaires et religieux français ont réagi.

Dans un communiqué, le grand rabbin de France, Haïm Korsia, et le Consistoire central de France, représenté par son président Elie Korchia, ont appelé à « réagir fermement face à ces tentatives répétées de réécrire l’Histoire à des fins géostratégiques et politiques ».

Ils ont dit « constater avec regret et amertume que l’ONU continue de nier tout lien entre les Juifs et le mont du Temple.

Les deux responsables ont « déploré » le vote et exprimé le « choc » du Consistoire, « d’autant plus que la position française s’était réorientée ces dernières années, de sorte à garantir une situation plus équilibrée sur le dossier israélo-palestinien ». Ils ont également rappelé le symbole que représente le Temple de Jérusalem dans la récente fête juive de Hanoukka.

#ONU – En ce huitième et dernier jour de la fête des Lumières, le Consistoire de France appelle à réagir fermement face à ces tentatives répétées de réécrire l’Histoire à des fins géostratégiques et politiques.

Posted by Haim Korsia – Grand Rabbin de France on Monday, December 6, 2021

Chalom Lellouche, rabbin de Levallois-Perret, a salué le communiqué et a proposé à une mobilisation le dimanche 12 décembre à 15h à proximité de l’ambassade d’Israël à Paris.

« J’ai honte… Honte ! L’ONU et la France viennent de voter une résolution : le mont du Temple devra être uniquement désigné par un nom arabe et musulman. Cela doit nous imposer, à nous Juifs de France, de crier notre révolte, et s’il le faut de descendre sans tarder dans la rue ! », avait auparavant écrit le rabbin.

Francis Kalifat, président du CRIF, a lui aussi réagi, interpellant sur Twitter les dirigeants français.

Le KKL de France a également condamné le vote, et notamment la participation de la France. « Vous [les dirigeants français] ne pouvez pas voter l’après-midi cette infâme résolution et venir le soir allumer les bougies de Hanoukka avec les Juifs du monde entier », a écrit son président, Robert Zbili. « Nous dénonçons cette attitude et en particulier auprès des hauts dirigeants politiques de notre pays, sachant que la France a voté pour cette résolution. Nous réaffirmons le caractère juif du mont du Temple et que Jérusalem est la capitale unie et indivisible de l’État d’Israël, nation du Moyen-Orient où la liberté des cultes est une valeur fondamentale. »

Vote de l'ONU sur le Mont du Temple : le ridicule ne tue toujours pas !Le 1er décembre 2021, l'assemblée générale de l…

Posted by Kkl France on Friday, December 3, 2021

À droite, le député Eric Ciotti, le député européen RN Gilbert Collard ou encore le polémiste et avocat Gilles-William Goldnadel ont eux aussi dénoncé le vote.

Parmi les pays qui ont voté contre la récente résolution : Israël, les États-Unis, le Canada, la République tchèque, la Hongrie ou encore le Guatemala.

Parmi ceux qui ont choisi de s’abstenir : l’Autriche, le Brésil, l’Allemagne, l’Inde, le Kenya, les Pays-Bas, l’Ukraine et le Royaume-Uni.

Aucun pays arabe ne s’est opposé ou ne s’est abstenu pendant le vote sur la résolution, y compris parmi les plus récents alliés d’Israël, les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Maroc, qui ont normalisé leurs relations avec l’État juif l’année dernière.

Le complexe du mont du Temple est considéré comme le site le plus saint du judaïsme : c’est là qu’étaient érigés le Premier et le Second temple. Il accueille aussi la mosquée Al-Aqsa qui est le troisième site le plus sacré de l’islam.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...