Record d’alyah pour l’année juive 5775
Rechercher

Record d’alyah pour l’année juive 5775

29 500 immigrants sont arrivés en Israël pendant l’année juive 5775

De jeunes Juifs français qui viennent de faire leur alyah. Illustration. (Crédit : Miriam Alster/Flash 90)
De jeunes Juifs français qui viennent de faire leur alyah. Illustration. (Crédit : Miriam Alster/Flash 90)

Selon les données de l’Agence juive en Israël et du ministère de l’Alyah et de l’Intégration, près de 29 500 immigrants sont arrivés en Israël pendant l’année juive 5775 représentant une augmentation de 13 % par rapport à l’année 5774 où 26 000 immigrants étaient venus en Israël.

L’année 5775 arrive à sa fin ce week-end avec la célébration de Rosh Hashana, le nouvel an juif, qui commence dimanche soir.

Une majorité d’immigrants de cette année 5775 sont originaires de l’ancienne Union Soviétique : 14 100 contre 10 800 l’année dernière.

Une grande partie de ces migrants viennent également d’Europe : 9 000 contre 8 400 en 5774.

3 600 immigrants sont arrivés en Israël d’Amérique du nord, ce qui est comparable aux chiffres de l’année dernière et 1 200 immigrants viennent d’Amérique du sud ce qui constitue une modeste augmentation par rapport à l’année précédente.

La France constitue une des plus importantes sources d’augmentation. En effet, 7 350 français ont fait leur alyah contre 6 700 en 5774 ce qui représente une augmentation de 10 %.

L’Ukraine représente également une forte source d’augmentation avec 6 900 immigrants ukrainiens contre 4 600 l’année dernière, soit une augmentation de 50 %.

L’Agence juive et le ministère de l’Intégration et de l’Intégration ont mené des programmes dans les deux pays afin d’encourager les alyoth et supprimer les obstacles pour les immigrants dans la société israélienne.

L’alyah russe connaît également une augmentation significative (23 %) avec l’arrivée de 5 900 immigrants russes contre 4 800 en 5774.

690 immigrants viennent du Royaume-Uni, ce qui représente une augmentation de 13 %, 400 d’Italie (augmentation de 30 %) et 290 de Belgique (également 30 % d’augmentation).

Les immigrants qui font leur alyah en Israël viennent de 97 pays différents dont Andorre, l’Angola, la Namibie, le Paraguay, les Philippines et la Slovaquie.

Le président du Comité exécutif de l’Agence juive en Israël, Natan Sharansky a déclaré : « Depuis les dernières années, la majorité des immigrants en Israël sont venus de pays occidentaux, libres et démocratiques. Le choix de ces immigrants de vivre en Israël est un choix libre, et représente leur préférence pour Israël sur d’autres pays, c’est en ça le vrai triomphe du sionisme ».

Le ministre de l’Alyah et de l’Intégration, Zeev Elkin, a quant à lui déclaré : « Ces chiffres, qui montrent une augmentation considérable du nombre d’immigrants en Israël, renforce l’image générale de l’année 2015 qui sera un record d’alyah depuis une dizaine d’années. Nous estimons, qu’à cette allure, d’ici la fin de l’année civile, nous atteindrons entre 30.000 et 35.000 immigrants. Ce qui constitue une opportunité que l’Etat d’Israël ne peut pas manquer. »

« C’est pour cela, que le ministère de l’Alyah et de l’Intégration, le gouvernement, et la société israélienne en général font face à un challenge fascinant et impérieux, pour garantir aux immigrants qui arrivent en Israël de bien s’intégrer et nous faisons tout ce que nous pouvons pour augmenter les efforts visant à encourager les alyoth ».

Des milliers de nouveaux immigrants sont de jeunes diplômés qui sont venus grâce à des programmes spécifiques mis en place par l’Agence Juive et le ministère de l’Alyah.

Plus de 3 000 nouveaux immigrants travaillent dans l’ingénierie et les technologies. Plus de 1 000 sont médecins ou d’autres professionnels de santé.

Enfin, plus de 70 % de ces immigrants sont âgés de moins de 44 ans, incluant 7 800 qui sont âgés de 19 ans et moins. 12 000 ont entre 20 et 44 ans.

Comme les années précédentes, une majorité d’immigrants ont fait le grand saut pendant l’été, ce qui s’est traduit par l’arrivée de 8 350 immigrants contre 7 160 l’année dernière (augmentation de 17 %).

Les trois destinations les plus populaires en Israël sont : Tel Aviv-Yaffo qui a accueilli 3 500 immigrants, Netanya avec l’arrivée de 3 400 immigrants et Jérusalem qui comptabilise, quant à elle, 3 000 immigrants qui y ont établi leur maison en 5775.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...