Rencontre entre Poutine et Erdogan le 9 août à Saint-Pétersbourg
Rechercher

Rencontre entre Poutine et Erdogan le 9 août à Saint-Pétersbourg

Le crash d'un bombardier russe abattu par l'aviation turque au-dessus de la frontière turco-syrienne a déclenché en novembre une grave crise dans les relations entre Moscou et Ankara

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, le 3 décembre 2012 (Crédit : capture d'écran AFP)
Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, le 3 décembre 2012 (Crédit : capture d'écran AFP)

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan vont se rencontrer le 9 août à Saint-Pétersbourg pour la première fois depuis la crise due au crash d’un bombardier russe, a déclaré mardi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

La visite de M. Erdogan en Russie « aura lieu le 9 août. La rencontre se tiendra à Saint-Pétersbourg » (nord-ouest), a indiqué M. Peskov à la presse, en confirmant ainsi les informations annoncées dans la matinée par des responsables turcs.

« Il s’agit de la première rencontre après le collapsus survenu dans nos relations (…) et après que les deux dirigeants ont réussi à tourner la page », a-t-il souligné.

Un vice-Premier ministre turc chargé des Finances, Mehmet Simsek, a déjà annoncé dans la matinée, cité par l’agence officielle russe TASS, que Recep Tayyip Erdogan se rendrait le 9 août à Saint-Pétersbourg, deuxième ville de Russie et ancienne capitale impériale.

« Nous sommes là aujourd’hui pour normaliser la situation et nos relations le plus vite possible et à un rythme accéléré », a déclaré M. Simsek, le plus haut responsable turc à se rendre à Moscou depuis le début de la crise en automne dernier entre la Russie et la Turquie, lors d’une rencontre avec son homologue russe, Arkadi Dvorkovitch.

Le crash d’un bombardier russe abattu par l’aviation turque au-dessus de la frontière turco-syrienne a déclenché en novembre une grave crise dans les relations entre Moscou et Ankara.

La Russie avait alors adopté des mesures de rétorsion économique contre la Turquie.

Après des mois d’invectives entre les deux dirigeants, les relations russo-turques se sont apaisées début juillet lorsque M. Erdogan a envoyé à Vladimir Poutine une lettre d’excuses.

Après une tentative de putsch militaire en Turquie, M. Poutine s’est entretenu au téléphone avec M. Erdogan en lui souhaitant un rapide retour à la stabilité et en lui demandant également d’assurer la sécurité des touristes russes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...