Rénovation de la Tour de David à Jérusalem qui connectera l’est et l’ouest
Rechercher

Rénovation de la Tour de David à Jérusalem qui connectera l’est et l’ouest

Le musée historique de Jérusalem gagnera un auditorium et des salles de classes en utilisant des excavations réalisées sous la Porte de Jaffa

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Vue aérienne sur le musée de la Tour de David, sur le point de subir des travaux de rénovation à hauteur de 30 millions de dollars  (Autorisation : Naftali Hilger)
Vue aérienne sur le musée de la Tour de David, sur le point de subir des travaux de rénovation à hauteur de 30 millions de dollars (Autorisation : Naftali Hilger)

Cela fait trente ans que le musée de la Tour de David, ancien portail ouvrant sur la Vieille Ville de Jérusalem, a ouvert ses portes. Maintenant, la citadelle historique est dans ses dernières phases de préparation de travaux de rénovation qui coûteraient 30 millions de dollars, un ouvrage qui devrait s’achever en cinq ans.

L’objectif de la rénovation est de créer une transition sans heurts de l’est à l’ouest, menant de la nouvelle ville de Jérusalem à la Vieille ville, directement dans le musée situé juste à l’intérieur de la porte de Jaffa, l’une des entrées majeures dans le site historique.

« Nous avons réfléchi à ce qu’est la mission du musée », a expliqué Eilat Lieber, sa directrice. « Cela sera toujours un site monumental de la vieille Ville, un symbole. Mais en tant qu’institution, nous devons réfléchir à ce que nous voulons pour les générations futures. Nous sommes une voie de passage de l’ouest à l’est, et nous voulons qu’il soit une transition plus lisse ».

Cette rénovation changera les flux des visiteurs dans le musée, avec un nouveau complexe d’entrée du côté ouest de la citadelle, maintenant utilisé comme sortie pour le musée, et relié au centre commercial de Mamilla à travers les anciens bains douches byzantins sous la Porte de Jaffa.

Les plans pour la rénovation prévue de la Tour de David, qui incluent des fouilles archéologiques au dessous de la porte de Jaffa (Autorisation Kimmel Eshkolot Architects)
Les plans pour la rénovation prévue de la Tour de David, qui incluent des fouilles archéologiques au dessous de la porte de Jaffa (Autorisation Kimmel Eshkolot Architects)

Des fouilles ont été réalisées il y a vingt ans et ont révélé la chronologie de Jérusalem à partir d’un mur datant de la période du roi Ezechias durant la période du Premier Temple (an 800 avant l’ère commune), ainsi que les fondations du palais du roi Hérode et le système hydraulique d’il y a 2 000 ans, en bassins creusés à l’ère des Croisades et les murs de Jérusalem de l’époque ottomane jusqu’aux temps modernes.

Les fouilles entières ont été négligées jusqu’à présent, dit Lieber, qui a été la directrice de la Tour de David pendant presque cinq ans.

Lorsque le musée de la Tour de David a ouvert ses portes il y a trente ans, les tunnels du mur Occidental et le site archéologique de la Cité de David n’étaient pas encore ouverts, souligne Lieber. La tâche du musée a changé, indique-t-elle, ainsi que son rôle en tant que « site monumental » de la Vieille ville.

“Jérusalem a changé », dit Lieber. « Quel est le bon message si on réfléchit à l’histoire de Jérusalem ? »

Ce projet de rénovation devrait doubler la surface du musée qui passera de 7 895 mètres-carrés à 15 000 mètres-carrés tandis que la salle d’exposition permanente sera multipliée par deux, passant à presque 4 000 mètres-carrés.

L'entrée de la Tour de David passera à l'ouest, ajoutant des éléments pour accueillir les visiteurs (Autorisation : Kimmel Eshkolot Architects)
L’entrée de la Tour de David passera à l’ouest, ajoutant des éléments pour accueillir les visiteurs (Autorisation : Kimmel Eshkolot Architects)

Grâce à cette rénovation, le musée gagnera également une entrée vitrée avec un bureau pour les billets et un vestiaire, un café et des toilettes publiques.

« C’était déconcertant jusqu’à présent », estime Lieber. « Vous alliez de Mamilla à la Porte de Jaffa et il y a les marchés, il y a les vendeurs de jus et d’houmous. Nous voulions de meilleures toilettes et un meilleur accueil pour les touristes ».

Ce projet de 30 millions de dollars est financé en premier lieu par la Fondation Clore qui offrira la majorité de la somme, a expliqué Lieber, le reste des fonds venant du gouvernement, du ministère du Tourisme et de la Fondation de Jérusalem.

Le musée rénové sera terminé en 2022 mais il restera ouvert pendant tous les travaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...