Ryad dément toute présence de désaccord avec Washington
Rechercher

Ryad dément toute présence de désaccord avec Washington

Les membres de la délégation saoudienne à ce sommet sont les "bonnes personnes" pour représenter Ryad

Drapeau de l'Arabie saoudite (Crédit : Wikimedia commons)
Drapeau de l'Arabie saoudite (Crédit : Wikimedia commons)

L’absence du roi Salmane d’Arabie saoudite au sommet des pays du Golfe avec le président américain Barack Obama ne signifie pas qu’il y a un désaccord entre Ryad et Washington, a affirmé lundi le nouveau ministre saoudien des Affaires étrangères.

« Ce n’est lié en aucune façon, manière ou forme à un quelconque désaccord entre les deux pays », a déclaré le ministre Adel al-Jubeir à des journalistes à l’ambassade d’Arabie saoudite à Washington.

Le roi Salmane ne participera pas au sommet entre les États-Unis et le Conseil de coopération du Golfe (CCG), organisé par Barack Obama les 13 et 14 mai près de Washington, pour resserrer les liens avec ces Etats troublés par les négociations USA-Iran.

La délégation saoudienne sera dirigée par le prince héritier Mohammed ben Nayef, et comprendra également le fils du roi et ministre de la Défense, le prince Mohammed ben Salmane.

Certains analystes présentent cette absence comme un camouflet aux Etats-Unis mais « on se trompe complètement », a estimé M. Jubeir, qui était encore récemment ambassadeur de Ryad à Washington.

Les membres de la délégation saoudienne à ce sommet sont les « bonnes personnes » pour représenter Ryad, a-t-il ajouté.

Le ministre saoudien a aussi minimisé des informations selon lesquelles Ryad chercherait à conclure un nouvel accord de défense avec les Etats-Unis: « Notre foi en la parole de l’Amérique est totale », a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...