Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Suite au tollé, une YouTubeuse chante finalement « pour tous les enfants »

Rachel Griffin Accurso, dont la chaîne « Mme Rachel » compte 10 millions d'abonnés, se dit harcelée pour avoir parlé des enfants de Gaza, et non des Israéliens, lors d'une collecte de fonds

Mlle Rachel, la célèbre YouTubeuse pour enfants, auteure-compositrice et interprète, dans un extrait de l'une de ses vidéos. (Capture d'écran via YouTube)
Mlle Rachel, la célèbre YouTubeuse pour enfants, auteure-compositrice et interprète, dans un extrait de l'une de ses vidéos. (Capture d'écran via YouTube)

JTA – Suite au tollé survenu lors d’une collecte de fonds en ligne en faveur des enfants de plusieurs zones de conflit, dont Gaza, la célèbre éducatrice en ligne pour enfants, Mme Rachel, a publié jeudi une chanson pour « tous les enfants », y compris les otages et les petits Israéliens.

« C’est une prière pour les enfants de Gaza », a-t-elle expliqué en chantant, « C’est une prière pour les enfants d’Israël. C’est une prière pour tous les enfants : s’il vous plaît, arrêtez de leur faire du mal. C’est une prière pour tous les civils. C’est une prière pour tous les otages. C’est une prière pour tous les innocents. S’il vous plaît, arrêtez de leur faire du mal. »

La chanson prie également pour « tous les dirigeants », « tous les responsables » et « tous les présidents ».

Rachel Griffin Accurso, plus connue de ses téléspectateurs – petits ou adultes – sous le nom de Mme Rachel, compte près de 10 millions d’abonnés sur YouTube et 4 millions d’abonnés sur TikTok.

Elle avait lancé une collecte de fonds, le 13 mai dernier, par l’intermédiaire de l’organisation caritative Save the Children, dont elle est ambassadrice.

La collecte de fonds, qui a permis de récolter 50 000 dollars, ira aux enfants de Gaza, du Soudan, de la République démocratique du Congo, d’Ukraine
« et ailleurs », selon le descriptif donné sur Cameo, site pour lequel elle a enregistré les 500 vidéos achetées jusqu’à présent.

« L’idée est de faire des vidéos pour les tout-petits. Ma part des fonds récoltés ira au fonds d’urgence de Save the Children, pour aider les enfants pris dans les conflits, que ce soit à Gaza, au Soudan, en République démocratique du Congo, en Ukraine », explique-t-elle dans une annonce vidéo. (Griffin Accurso appelle les enfants les « petits ».)

Cette collecte de fonds a, dans l’ensemble, été bien accueillie, à l’exception de quelques uns – des mères juives pour l’essentiel -, très actives, chagrinées que les enfants israéliens aient été oubliés par cette collecte.

Save the Children n’intervient pas en Israël, et son site Internet invite les visiteurs à se tourner vers d’autres organisations caritatives partenaires.

Save the Children a publié des déclarations sur la situation en Israël et à Gaza, dont une disant son inquiétude pour les enfants otages. Deux enfants sont, en effet, toujours otages à Gaza – Ariel et Kfir Bibas.

Selon d’autres voix critiques, cette collecte de fonds aurait pour effet de minimiser les atrocités du 7 octobre – jour où les terroristes du Hamas se sont introduits en Israël pour y tuer 1 200 personnes, essentiellement des civils, parmi lesquels 39 enfants, et faire 252 otages. Des parodies des vidéos de Mlle Rachel donnent à voir des images des attaques.

Griffin Accurso a parlé ouvertement du cyber-harcèlement subi suite à cette collecte de fonds.

Dans une vidéo mal éclairée, mise en ligne le 16 mai, elle dit : « Le harcèlement est quelque chose d’épouvantable. C’est très mauvais. Mais je peux encaisser. Mais dire de moi que je ne me soucie pas de tous les enfants, ça me fait vraiment mal. J’aime tous les enfants. »

En légende de cette vidéo, elle ajoute : « J’ai profondément à coeur le bien-être de tous les enfants. Palestiniens, israéliens, américains – musulmans, juifs, chrétiens – tous les enfants, partout dans le monde. Sans exception. Les gens qui apprécient ce que je fais le savent bien et le ressentent – tous les enfants sont un peu les miens. J’aime tous mes voisins. Je suis de tout coeur avec tous les enfants qui souffrent. »

Elle conclut : « Collecter des fonds pour les enfants qui meurent de faim – qui n’ont ni nourriture ni eau – ou que l’on tue, c’est faire preuve d’humanité. »

Depuis cet incident, Griffin Accurso a réalisé plusieurs vidéos expliquant en quoi la situation à Gaza relevait de l’urgence. Il n’est plus possible de laisser ou d’accéder aux commentaires sur ses publications Instagram liées à la collecte de fonds.

Ce n’est pas la première fois que Griffin Accurso est victime de cyber-harcèlement. Fin février 2023, elle s’était momentanément retirée des réseaux sociaux, pour se protéger, suite au tollé de ses abonnés conservateurs furieux de la présence, dans ses contenus, de Jules Hoffman, qui utilise le pronom iel.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.