Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Syrie : armée et Hezbollah aux portes de Yabroud

La bataille de Yabroud est cruciale pour le groupe chiite terroriste Hezbollah

Des soldats pro-gouvernement affichent le drapeau syrien et posent pour une photo dans le village d'al-Sahel, près de Yabroud (Crédit : AFP/STR)
Des soldats pro-gouvernement affichent le drapeau syrien et posent pour une photo dans le village d'al-Sahel, près de Yabroud (Crédit : AFP/STR)

L’armée syrienne et le puissant Hezbollah libanais se trouvaient vendredi aux portes de Yabroud, un des principaux bastions rebelles dans la province de Damas, rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

« Les unités de l’armée syrienne ont avancé dans les environs de Yabroud et contrôle l’entrée est, ainsi que la périphérie nord-est » de la ville, a indiqué pour sa part la télévision d’Etat, évoquant un « effondrement dans les rangs des groupes terroristes » (rebelles dans le langage du régime syrien).

Le Hezbollah, qui mène principalement cette bataille pour déloger les insurgés de cette ville proche de la frontière libanaise, et l’armée syrienne « ont chassé les rebelles de la colline d’Aqaba », à l’entrée est de Yabroud, a indiqué l’OSDH, qui dispose d’un large réseau de sources civiles, médicales et militaires.

« C’est le point le plus proche jamais atteint par le Hezbollah et l’armée dans la région de Yabroud », a précisé à l’AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l’OSDH.

« De violents combats se déroulent également à la périphérie nord, entre la localité de Sahel et Yabroud », a-t-il ajouté.

« Ils veulent encercler totalement les rebelles à Yabroud pour les déloger », précise M. Abdel Rahmane.

Le Front Al-Nosra, branche d’Al-Qaïda en Syrie et qui mène les combats à Yabroud, a reconnu que « l’une des positions à Aqaba est tombée », (…) poussant les frères combattants à se replier vers des bases arrière ».

Le groupe djihadiste a toutefois indiqué que « des renforts sont arrivés », niant tout retrait de Yabroud.

Un militant de la région, Hani, a confirmé à l’AFP la prise par l’armée et le Hezbollah d’une « position dans la région d’Aqaba, à 5 km de Yaboud.

La bataille de Yabroud est cruciale pour le Hezbollah.

Le parti chiite, qui a reconnu officiellement au printemps 2013 son engagement militaire auprès du régime, veut en effet bloquer toute infiltration rebelle vers le Liban, notamment vers la ville sunnite d’Aarsal, dans l’est du pays.

Il assure que les voitures utilisées dans les attentats qui ont frappé ses bastions au cours des derniers mois sont piégées à Yabroud avant d’être conduites vers le Liban, via Aarsal.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.