Tentative d’attaque au couteau près de Jérusalem : Un Palestinien arrêté
Rechercher

Tentative d’attaque au couteau près de Jérusalem : Un Palestinien arrêté

Le suspect, qui a été interrogé et placé en détention à Har Adar, a emmené les policiers à l'endroit où il avait caché le couteau qu'il voulait utiliser pour un attentat

Un couteau caché par un Palestinien près de l'implantation de Har Adar, une arme qu'il avait l'intention d'utiliser dans un attentat (Crédit : Police israélienne)
Un couteau caché par un Palestinien près de l'implantation de Har Adar, une arme qu'il avait l'intention d'utiliser dans un attentat (Crédit : Police israélienne)

La police a appréhendé samedi matin un Palestinien dans une implantation située aux abords de Jérusalem. Il a dit avoir eu l’intention de commettre un attentat à l’arme blanche dans le secteur.

Des unités ont été appelées à Har Adar, à côté de la principale autoroute entre Jérusalem et Tel Aviv, après que des gardiens de la sécurité ont remarqué un homme agissant de manière suspecte dans la communauté.

L’individu, âgé d’une vingtaine d’années, a été placé en détention et interrogé. Il a reconnu avoir précédemment dissimulé un couteau dans un lieu avoisinant, une arme qui, selon lui, devait lui servir lors d’un attentat. Il a mené les responsables à cette cache où le couteau a été retrouvé.

Le suspect a subi des interrogatoires supplémentaires.

Lundi, les soldats ont tué un Palestinien qui, selon l’armée, a tenté de poignarder un soldat au carrefour Gitai, dans le nord de la Cisjordanie. Aucun blessé n’a été à déplorer du côté israélien.

Plusieurs heures après cette tentative d’attaque, la chaîne publique Kan a fait savoir que l’agresseur était un résident de Biddya, la même ville dont était originaire une Palestinienne mère de huit enfants qui a été tuée vendredi soir dernier par un jet de pierre sur sa voiture, dans le nord de la Cisjordanie.

La femme, Aisha Muhammad Talal Rabi, circulait dans un véhicule en compagnie de son époux lorsqu’une pierre l’a frappée à la tête, aux abords du carrefour de Tapuah. Un porte-parole du Shin Bet a confirmé que l’agence de sécurité avait ouvert une enquête sur cet incident, indiquant qu’il privilégiait la piste d’un acte terroriste présumé commis par des habitants d’implantation israéliens.

Le 11 octobre, un réserviste de 30 ans a été poignardé par un Palestinien dans le nord de la Cisjordanie. Une femme de 26 ans, une civile, a été légèrement blessée à la jambe par un éclat de balle provenant des tirs dirigés contre le terroriste alors qu’il fuyait les lieux.

Les soldats de l’armée israélienne, aidés par les forces du Shin Bet et de la police des frontières, ont capturé l’attaquant présumé – un Palestinien âgé de 19 ans de la ville de Jammain, en Cisjordanie – quelques heures après l’attaque.

Jacob Magid et Judah Ari Gross ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...