Le Shin Bet révèle le nom du suspect de l’attaque en Cisjordanie
Rechercher

Le Shin Bet révèle le nom du suspect de l’attaque en Cisjordanie

Une personne a été grièvement blessée et trois autres plus légèrement dans le Goush Etzion

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les secouriste de MDA  sur les lieux d'une possible attaque à la voiture bélier, à l'extérieur de l'implantation d'Alon Shvut, en Cisjordanie, le 14 mai 2015 (Crédit : Autorisation du Conseil local de Gush Etzion)
Les secouriste de MDA sur les lieux d'une possible attaque à la voiture bélier, à l'extérieur de l'implantation d'Alon Shvut, en Cisjordanie, le 14 mai 2015 (Crédit : Autorisation du Conseil local de Gush Etzion)

Le conducteur palestinien soupçonné d’avoir mené une attaque à la voiture bélier près de l’implantation d’Alon Shvut plus tôt dans la journée et qui a blessé quatre adolescents, serait Muhammad a-Rafyah, 22 ans, de Hébron.

Selon le Shin Bet, a-Rafyah a été libéré il y a un an et demi d’une prison israélienne après été condamné pour avoir lancé de pierres et possession d’armes.

Le Shin Bet a aussi indiqué dans son communiqué que selon enquête initiale, l’attaque avait un motif nationaliste.

L’attaque a eu lieu en dehors de l’implantation d’Alon Shvut, dans le Goush Etzon (sud de Jérusalem), à l’endroit où s’est produit une attaque mortelle similaire en novembre.

Un suspect a été arrêté un peu plus tard et a été remis au service de sécurité du Shin Bet pour subir un interrogatoire. Le suspect serait un résident palestinien de Hébron.

Une personne a été grièvement blessée, une autre modérément blessée et deux autres adolescents ont été légèrement blessés dans l’incident, a précisé Israel Radio.

Les quatre victimes ont été emmenées dans un hôpital situé près de Jérusalem pour recevoir des soins.

Elles ont entre 16 et 25 ans, selon les médias en hébreu.

La voiture était apparemment conduite par un Palestinien. Il s’est enfui après l’attaque dans sa voiture décrite comme une Subaru noir.

Le porte-parole de la police, Mickey Rosenfeld, avait déclaré sur Twitter, suite à l’incident, que les forces israéliennes avaient installé des barrages routiers et qu’elles étaient à la recherche du suspect dans la zone de l’accident.

Initialement, les rapports du personnel d’urgence et de l’armée israélienne indiquaient qu’il y avait seulement eu trois blessés dans l’attaque.

L’attaque a eu lieu près du carrefour où un chauffeur palestinien avait foncé dans un arrêt de bus. Il avait écrasé l’Israélienne Dalia Lemkus, 26 ans, avant de la poignarder à mort.

Il y a eu une série d’attaques terroristes à la voiture bélier en Cisjordanie et à Jérusalem depuis cet automne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...