Rechercher

Deux morts dans l’incendie d’un centre de recherche iranien

Les services d'urgence ont maîtrisé l'incendie à l'ouest de la capitale Téhéran, a rapporté la télévision d'État, sans donner d'explication sur la cause

Capture d'écran d'une vidéo montrant un incendie qui se serait déclaré dans un centre de recherche du Corps des gardiens de la révolution islamique à l'ouest de Téhéran, le 26 septembre 2021.
Capture d'écran d'une vidéo montrant un incendie qui se serait déclaré dans un centre de recherche du Corps des gardiens de la révolution islamique à l'ouest de Téhéran, le 26 septembre 2021.

Deux Iraniens sont morts – sur les trois blessés rapportés initialement – suite à un incendie survenu dimanche dans un centre de recherche appartenant au Corps des gardiens de la Révolution islamique (IRGC), ont rapporté les médias iraniens.

Citant une déclaration de l’IRGC, la télévision d’État a déclaré que l’incendie, déclenché sur un site à l’ouest de Téhéran, avait été maîtrisé.

« Grâce aux efforts des pompiers du centre, l’incendie a été maîtrisé et les blessés ont été emmenés à l’hôpital », indiquait un communiqué initial, avant l’annonce des deux morts.

La chaine n’a pas indiqué l’étendue des dégâts causés par l’incendie, ni sa cause possible. La nature du centre et ses missions précises restent indéterminées.

Le puissant Corps des gardiens de la Révolution islamique contrôle les principaux aspects des installations et des opérations de sécurité de l’Iran.

Ces dernières années, plusieurs incidents mystérieux ont endommagé des installations iraniennes, notamment celles liées à la défense ou au programme nucléaire.

L’Iran a attribué certains de ces incidents à des actes de sabotage commis par Israël.

Israël n’a officiellement ni confirmé ni nié son implication.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...