Rechercher

Ukraine : évacuation d’Ouman, lieu de pèlerinage hassidique

Le représentant de United Hatzalah pense que la ville sera ciblée en raison des dépôts d’armes situés à proximité ; on estime à 200 le nombre de familles israéliennes sur place

Illustration : Personnes vues dans la ville d'Ouman, dans le centre de l'Ukraine, le 26 janvier 2022. (Crédit : Yossi Zeliger/Flash90)
Illustration : Personnes vues dans la ville d'Ouman, dans le centre de l'Ukraine, le 26 janvier 2022. (Crédit : Yossi Zeliger/Flash90)

Alors que les combats font rage à travers l’Ukraine suite à l’invasion russe, les autorités ukrainiennes ont ordonné l’évacuation des civils de la ville d’Ouman, a déclaré jeudi le responsable d’une organisation israélienne de secouristes.

« La municipalité d’Ouman a commencé à évacuer des centaines de familles, le danger est très grand : il y a de nombreux dépôts d’armes dans la région et les explosions sont intenses », a déclaré Shlomi Elisha, chef adjoint de la division ukrainienne de United Hatzalah, à la radio de l’armée.

Ouman accueille habituellement quelque 30 000 visiteurs chaque année, à Rosh Hashanah, en pèlerinage sur la tombe du rabbin Nachman de Breslev. La plupart viennent d’Israël.

Jeudi, le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a réitéré son appel aux ressortissants Israéliens à quitter l’Ukraine par voie terrestre.

Le ministère des Affaires étrangères estime à 8 000 le nombre de citoyens israéliens encore dans le pays, parmi lesquels 200 familles à Ouman. Un certain nombre d’étudiants arabes israéliens sont par ailleurs retournés en Ukraine cette semaine afin de passer leurs examens universitaires, à Kharkiv.

Israël a appelé ses citoyens à évacuer le pays en empruntant les points de passage frontaliers situés à l’ouest du pays.

Du personnel diplomatique israélien a été déployés aux points de passage frontaliers vers la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie et la Roumanie afin d’aider les Israéliens à quitter l’Ukraine. Des responsable seront également déployés au niveau du point de passage vers la Moldavie.

« Nos représentants sont prêts à vous recevoir », a ajouté le Premier ministre Naftali Bennett jeudi après-midi.

Israël estime actuellement à 5 millions le nombre potentiel de réfugiés ukrainiens provoqué par le conflit, selon un information du Times of Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...