Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

Umm al-Fahm : Un homme tué par balle, 177e victime arabe d’un homicide cette année

Suite à l'assassinat de Mohammad Agbarya, 25 ans, un autre homme a été hospitalisé pour une "crise d'angoisse" ; une enquête policière a été ouverte

Illustration : Un véhicule de police sur une scène de  crime, à Netanya, le 14 octobre 2018. (Crédit : Flash90)
Illustration : Un véhicule de police sur une scène de crime, à Netanya, le 14 octobre 2018. (Crédit : Flash90)

Un homme a été tué par balle près de la ville arabe d’Umm al-Fahm pendant la nuit, ont déclaré vendredi les secouristes et la police, alors qu’une vague lancinante de crimes violents continue de ravager la communauté.

Les ambulanciers sont arrivés sur les lieux à l’intersection de Musmus et ont traité l’homme pour des blessures critiques, selon un communiqué du service de secours du Magen David Adom (MDA).

Il a été évacué à l’hôpital HaEmek d’Afula, où son décès a été prononcé peu après son arrivée. Un autre homme, qui a été pris d’une crise d’angoisse après la fusillade, a également été transporté à l’hôpital.

The Abraham Initiatives, une organisation à but non lucratif qui recense les crimes violents dans la communauté arabe a identifié la victime comme étant Mohammad Agbarya, âgé de 25 ans.

La police a déclaré avoir ouvert une enquête.

Selon Abraham Initiatives, 177 membres de la communauté arabe d’Israël ont été tués depuis le début de l’année, principalement dans des fusillades, liée en grande partie au crime organisé. Ce chiffre représente plus du double des 80 personnes tuées dans la communauté à la même époque l’année dernière.

Des membres de la communauté arabe protestant contre la violence dans leur communauté, sur la place HaBima, à Tel Aviv, le 6 août 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Parmi les personnes tuées cette année, 161 ont été tuées par balle, selon le groupe.

Une vague de crimes violents a submergé la communauté arabe ces dernières années. De nombreux dirigeants de la communauté imputent la vague de crimes à la police qui, selon eux, n’a pas réussi à sévir contre les puissantes organisations criminelles et a largement ignoré la violence. Ils pointent également du doigt des décennies de négligence et de discrimination de la part des services gouvernementaux comme étant la cause première du problème.

Les autorités ont blâmé l’essor du crime organisé et la prolifération des armes, tandis que d’autres ont pointé du doigt l’incapacité des communautés à coopérer avec les forces de l’ordre pour éradiquer les criminels.

Au début du mois, la communauté arabe s’est mise en grève alors que les dirigeants municipaux demandaient la création d’une commission d’urgence pour lutter contre une vague de crimes incessante.

Ces dernières semaines, la violence s’est de plus en plus étendue à la politique municipale, avec des menaces et des attaques dirigées contre des maires, des candidats, d’autres fonctionnaires municipaux et leurs familles. Un candidat à la mairie d’Abu Snan, dans le nord d’Israël, figure parmi les quatre personnes tuées lors d’une attaque à la fin du mois dernier.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.