Un activiste français antisémite condamné à un an de prison ferme
Rechercher

Un activiste français antisémite condamné à un an de prison ferme

Hervé Lalin a été jugé coupable après avoir tenu des propos antisémites sur les réseaux sociaux

Logo de Twitter, dessiné par Shawn Campbell (Crédit : CC BY Shawn Campbell/Flickr)
Logo de Twitter, dessiné par Shawn Campbell (Crédit : CC BY Shawn Campbell/Flickr)

Hervé Lalin, connu sous le pseudonyme de Ryssen, militant d’extrême droite, vient d’être condamné à un an de prison ferme pour délits de provocation à la haine et injure raciale par le tribunal correctionnel de Paris, rapporte le site 20 minutes.

Cette condamnation concerne des propos antisémites tenus sur les réseaux sociaux en 2014 et 2015. Hervé Lalin a également été condamné pour un montage représentant une fausse publicité pour un médicament censé « guérir du judaïsme ».

Selon les juges de première instance, les propos tenus par le militant d’extrême droite étaient « de nature à susciter la haine contre les juifs » en exploitant notamment « l’un des thèmes antisémites les plus éculés, à savoir leur omniprésence dans l’économie et les médias ».

En plus de la peine de prison, Hervé Lalin a été condamné à verser des dommages et intérêts aux trois associations s’étant portées partie civiles s’élevant à une somme de 1 500 euros par association. La peine des frais de justice s’élève à 1 000 euros à sa charge.

Hervé Lalin est connu dans le milieu d’extrême français notamment pour la publication de nombreux ouvrages à caractère antisémite. il a été condamné pour avoir écrit un article dans le journal antisémite Rivarol. il a également été condamné pour avoir menacé de mort l’ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...