Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Un cours de pilotes d’hélicoptères écourté après le refus d’instructeurs de se présenter

18 des 40 réservistes de la formation ont suspendu leur service volontaire pour protester contre la refonte ; après évaluation, Netanyahu dit "accepter" les recommandations de l'armée

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un UH-60 Black Hawk de l'armée de l'air israélienne volant pendant une démonstration lors d'une cérémonie de remise de diplômes pour les nouveaux pilotes de l'armée de l'air, à la base aérienne de Hatzerim, dans le désert du Néguev, le 29 juin 2023. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
Un UH-60 Black Hawk de l'armée de l'air israélienne volant pendant une démonstration lors d'une cérémonie de remise de diplômes pour les nouveaux pilotes de l'armée de l'air, à la base aérienne de Hatzerim, dans le désert du Néguev, le 29 juin 2023. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)

L’armée de l’air israélienne a réduit le nombre d’heures de vol dans l’un des cours de sa formation de pilotage d’hélicoptère, selon un article publié dimanche, après que près de la moitié des instructeurs – des réservistes volontaires – ont refusé de se présenter à leur poste en signe de protestation contre la refonte judiciaire du gouvernement.

Au début du mois, près de 1 200 réservistes de l’armée de l’air, dont 91 instructeurs, ont signé une lettre annonçant qu’ils suspendraient leur service volontaire si le gouvernement mettait en œuvre sa refonte judiciaire.

Selon Haaretz (lien en hébreu), 18 des 40 instructeurs d’hélicoptères ont informé leurs supérieurs qu’ils ne se présenteraient plus pour le service volontaire, ce qui a amené l’armée de l’air à réduire le nombre d’heures de vol exigées des cadets pilotes avant de passer un certain stade de la formation.

L’article indique que cinq heures de vol, soit 0,5 % du nombre total d’heures de vol, ont été supprimées pour permettre au nombre actuel d’instructeurs de poursuivre la formation sans allonger la durée du cours.

Des sources de l’armée de l’air ont déclaré à Haaretz qu’elles s’attendaient à ce que d’autres instructeurs cessent également leur service volontaire, ce qui obligerait l’armée à réduire le nombre de vols.

Tsahal n’a pas encore répondu aux demandes de commentaires sur cet article.

Les réservistes israéliens signant une déclaration de refus du service pour protester contre le plan de refonte du système judiciaire israélien du gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu, à Tel Aviv, le 19 juillet 2023. (Crédit : AP Photo/Ohad Zwigenberg)

Pendant plusieurs semaines, alors que le gouvernement présentait la première grande mesure de son paquet de réformes radicales, une marée montante de plus de 10 000 réservistes qui se présentaient régulièrement au travail sur une base volontaire a déclaré qu’elle ne le ferait plus. Les réservistes ont prévenu qu’ils ne seraient pas en mesure de servir dans un Israël non-démocratique, ce que certains accusent le pays de devenir si les projets de refonte du gouvernement se concrétisent.

L’armée israélienne compte énormément sur l’expérience des réservistes volontaires, en particulier les pilotes, pour ses activités de routine. Contrairement à la plupart des réservistes qui sont appelés à servir plusieurs jours par an sur ordre officiel, les pilotes et les autres forces spéciales sont censés s’entraîner et effectuer des missions beaucoup plus fréquemment et de manière volontaire, en raison de la nature de leur poste.

L’armée de l’air et d’autres unités de pointe comptent également sur les anciens combattants pour se porter volontaires et former la nouvelle génération grâce à leur expertise.

Les responsables de la Défense ont déclaré que les pilotes pourraient nuire à leurs compétences en interrompant leurs fréquents exercices d’entraînement, et qu’il faudrait beaucoup de temps pour rétablir leurs capacités de vol.

Le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, a appelé les réservistes protestataires à se présenter malgré tout à leur poste, tout en affirmant que le refus de servir nuisait à la sécurité nationale.

Le chef d’état-major de l’armée israélienne Herzi Halevi, au centre, s’entretenant avec des officiers près de la frontière nord avec le Liban, le 18 juillet 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a tenu de son côté une réunion d’évaluation dimanche avec tous les hauts responsables de la Défense pour discuter des plans d’action proposés par l’armée.

Selon le communiqué publié par le Bureau du Premier ministre, Netanyahu a finalement accepté de rencontrer le ministre de la Défense Yoav Gallant, le ministre des Affaires stratégiques Ron Dermer, le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, le directeur de l’agence de renseignement du Mossad David Barnea, le chef de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet Ronen Bar, le conseiller à la sécurité nationale Tzahi Hanegbi, le chef du Directorat des Renseignements militaires de Tsahal, le major-général Aharon Haliva, le chef du Directorat des Opérations de Tsahal Oded Basiuk, le chef du bureau politico-militaire du ministère de la Défense, Dror Shalom, et le secrétaire militaire du Premier ministre, le général de division Avi Gil.

« Le Premier ministre a accepté les recommandations et les plans d’action proposés par l’armée et l’establishment de la Défense », a indiqué le cabinet du Premier ministre dans une déclaration vague qui ne fournit pas de détails supplémentaires.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.