Un criminel israélien assassiné en Thaïlande ; 2 arrestations
Rechercher

Un criminel israélien assassiné en Thaïlande ; 2 arrestations

Les autorités pensent que les suspects ont renversé puis poignardé Maor Malul avant Koh Samui avec un hors-bord et de s'envoler pour Bangkok

Suvarnabhumi International Airport, Bangkok (photo credit: CC-BY Roger Price, Wikipedia)
Suvarnabhumi International Airport, Bangkok (photo credit: CC-BY Roger Price, Wikipedia)

Deux Israéliens ont été arrêtés dimanche par les autorités thaïlandaises, soupçonné du meurtre du chef de la mafia israélienne Maor Malul qui a été assassiné ce week-end.

La police pense que les suspects, Eyal Bokel and Dolev Zuaretz, se sont rendus dans l’île de Koh Samui dans la journée de samedi dans l’objectif de tuer Malul.

Maor Malul, 33 ans, conduisait une moto sur l’île de Koh Samui, avec sa femme derrière lui, lorsqu’un véhicule les a heurtés, selon un communiqué ministériel thaïlandais.

Un homme est alors sorti de la voiture et a poignardé le couple.

Malul a été transféré dans un hôpital de Bangkok, mais les efforts pour le réanimer ont échoué.

Sa femme a été blessée. Aucun détail n’a filtré sur l’étendue de ses blessures.

Bokel et Zuaretz auraient fui immédiatement après l’incident l’île de Koh Samui par hors-bord, débarquant à l’île voisine de Surat Thani où ils ont pris un avion pour Bangkok.

Mais, en utilisant des images de CCTV, la police thaïlandaise est parvenue à retracer leurs mouvements et les a arrêtés à leur arrivée à l’aéroport international Suvarnabhumi de Bangkok.

Les deux hommes appréhendés devaient être traduits en justice en Thaïlande.

Une enquête sur l’incident met en exergue un conflit en cours entre les familles de la mafia de la région côtière de Sharon, en Israël.

Malul a récemment été libéré de la prison israélienne après avoir été reconnu coupable et condamné à 20 mois d’incarcération pour agression aggravée.

Il était soupçonné d’avoir tenté d’assassiner un chef du crime organisé, mais a obtenu une négociation de peine en raison de problèmes avec des témoins, a rapporté le site d’information Walla.

La police a cru que Malul appartenait à la bande de Zuaretz, qui a combattu un autre groupe pour régner sur la région côtière de Netanya.

Le frère de Malul, Avi, avait été tué à bout portant, devant chez lui en 2015.

[mappress mapid= »4628″]

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...