Un garde-frontière israélien poignardé à Hébron
Rechercher

Un garde-frontière israélien poignardé à Hébron

Le terroriste, 17 ans et originaire de Hébron, a été abattu par un autre garde-frontière

Des soldats israéliens à la jonction de Beit Hanoun près de Hébron, le 12 janvier 2016. (Crédit : AFP / HAZEM BADER)
Des soldats israéliens à la jonction de Beit Hanoun près de Hébron, le 12 janvier 2016. (Crédit : AFP / HAZEM BADER)

Un Palestinien a blessé à coups de couteau un garde-frontière israélien samedi à Hébron en Cisjordanie. Il a été abattu par un autre garde-frontière, a indiqué la police dans un communiqué.

Le Palestinien, qui a légèrement blessé le garde-frontière près du Tombeau des Patriarches, un lieu saint vénéré par les juifs et les musulmans, était âgé de 17 ans et originaire de Hébron, a ajouté la police sans préciser son identité.

La vague de violences a coûté la vie à 28 Israéliens, deux Américains, un Erythréen et un Soudanais depuis le 1er octobre, selon un décompte de l’AFP. La plupart des 198 Palestiniens morts sont des terroristes qui ont été abattus en menant leur attaque ou après.

Selon la police, le jeune Palestinien s’est approché d’un poste de contrôle.

Des garde-frontières lui ont demandé de présenter ses papiers d’identité, et c’est à ce moment-là qu’il a sorti un couteau et blessé un garde-frontière à la tête avant de s’enfuir. Un deuxième garde-frontière s’est alors lancé à sa poursuite et l’a abattu, a ajouté la police.

La ville de Hébron, et plus particulièrement le Tombeau des Patriarches, ont été le théâtre d’une partie des violences qui secouent Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...