Un lieu de culte multiconfessionnel sera érigé à Berlin
Rechercher

Un lieu de culte multiconfessionnel sera érigé à Berlin

Le bâtiment abritera une synagogue, une mosquée et une église ; les espaces de prière seront distincts mais reliées par un espace de rencontre central

Modélisation du projet de "House of One" à Berlin, qui abritera une synagogue, une mosquée et une église. (Autorisation)
Modélisation du projet de "House of One" à Berlin, qui abritera une synagogue, une mosquée et une église. (Autorisation)

Ce printemps, un chantier verra le jour à Berlin, dans le cadre de la construction d’un lieu de culte multiconfessionnel réunissant Juifs, chrétiens et musulmans.

Le bâtiment abritera une synagogue, une mosquée et une église qui seront reliées par une espace de rencontre central.

Baptisé House of One, l’édifice sera situé sur le site d’une ancienne église rasée par les autorités communistes d’Allemagne de l’Est durant l’ère soviétique.

La première pierre de la structure sera posée lors d’une cérémonie le 27 mai, mettant fin à dix ans de planification et le début de quatre années de construction, rapporte The Guardian.

Le projet coûtera 47 millions d’euros. La plupart des coûts seront couverts par le gouvernement allemand, et une partie proviendra de dons.

Le centre disposera d’une grande salle et invitera des personnes d’autres religions, ainsi que des non-religieux, à participer à des événements.

Le bâtiment, conçu par le cabinet d’architectes berlinois Kuehn Malvezzi, a été surnommé avec humour « churmosquagogue » par certains.

Le rabbin Andreas Nachama a contribué à ce projet avec des dirigeants musulmans et chrétiens.

« Il y a de nombreux chemins vers Dieu, et chacun d’entre eux est un bon chemin », a déclaré Nachama au Guardian. « C’est plus qu’un symbole. C’est le début d’une nouvelle ère où nous montrons qu’il n’y a pas de haine entre nous ».

Le centre sera construit sur l’ancien site de l’église Saint-Pierre, dans le quartier de la Petriplatz à Berlin. L’église a été endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale et détruite par le gouvernement communiste en 1964.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...